Quel est le meilleur café du monde ?

Quel est le meilleur café du monde ?

Et l’Oscar du meilleur café du monde est décerné à …. ?

Et oui, en tant qu’expert café, on me demande souvent quel est le meilleur café du monde. C’est vrai, nous sommes tous à la recherche du Graal gustatif !expert café Anthony

Evidemment, vous trouverez très facilement sur de nombreux sites des listes très complètes désignant tel ou tel café précis.

Mais pour être tout à fait sincère avec vous, il est compliqué (voire même impossible) de vous donner ne serait-ce qu’un seul nom de café. Pourquoi ? Tout simplement car le meilleur café du monde, c’est aussi celui qui conviendra le mieux, à vos goûts propres.

Voici quelques clés pour entrer dans l’univers des meilleurs cafés du monde !

Au programme :

 

Mon expérience du meilleur café du monde

Et oui, il n’y a pas un mais des meilleurs cafés. Vous et moi, nous ne serons pas sensibles aux mêmes arômes, aux mêmes saveurs.

Voici 9 ans que je travaille dans l’univers du café. J’ai tout testé : capsules, café en grains, café soluble … le pire comme le meilleur ! Et ça vous forge le palais !

Aussi, j’ai eu la chance de travailler main dans la main avec des experts machines à café à grain, expresso manuelles, cafetières filtres,  mais aussi avec des baristi. Grâce à toutes ces rencontres, j’ai testé un très grand nombre de cafés particulièrement différents les uns des autres.

Et voilà ce que j’ai appris : les meilleurs cafés du monde ne sont pas forcément les plus chers.

Par contre, ils ont tous un point commun. Ce sont avant tout des cafés respectueux d’un savoir-faire, cultivés dans le respect de la plante, de l’environnement et du producteur. Ainsi, un café cultivé avec le plus grand soin sera toujours meilleur. Voilà, tout le secret est là.

Donc aujourd’hui, je vais vous en dire un peu plus sur les cafés les mieux notés, les plus estimés par mes pairs. Mais aussi,  je vais vous faire découvrir des appellations reconnues.

Le café haut gradés ou le café de Spécialité

Il existe techniquement un moyen de trouver le meilleur café du monde. Il existe un système de notation global et mondial pour le café. Les productions sont classées selon plusieurs critères :

  • Une traçabilité vérifiable : l’exploitation et les variétés cultivées sont identifiées
  • Une récolte sélective : les cerises sont cueillies à maturité et triées
  • Un profil aromatique de qualité

Malheureusement, c’est une information trop peu connue (qui existe aussi pour les fruits et légumes).  La plupart des cafés sont notés et calibrés par des experts. C’est une note sur 100. Evidemment, plus la note est élevée, plus le café est de meilleure qualité.

Les cafés disposant d’une note supérieure à 80 sont reconnus comme des cafés de spécialité. C’est l’appellation mondiale des meilleurs cafés du monde.

Les cafés de spécialité représentent environ 1% de la production mondiale.

Ceux notés à 88 et plus, sont des cafés très haut de gamme : ils n’ont pas de défaut visuel, olfactif ou gustatif et offrent des notes de dégustation uniques. Ces cafés, quant à eux, ne représentent que 3% de ces 1%. Le Panama Geisha fait par exemple parti de ses 88+.

Chez MaxiCoffee, nous avons fait le choix de vous proposer quelques uns des ces cafés de spécialité. Vous retrouverez d’ailleurs leur note exacte.

Un café gourmet

Un café de spécialité est un café gourmet sans défaut (également appelé café fin ou café rare). Ainsi, il est travaillé par des producteurs aux méthodes d’exploitation et de traitement particulièrement soignées.

Mais alors, qu’est ce qu’un défaut sur du café ? C’est un élément qui va altérer le résultat en tasse ou apporter des notes organoleptiques désagréables (trop d’acidité, trop d’amertume etc).

Un café de spécialité provient d’un terroir traçable, un terroir dont l’identité lui est propre. C’est pourquoi on peut dire que chaque café a un « message à transmettre » en fonction de ses origines. Ce message se retrouve en tasse avec de nombreuses saveurs (acidité, amertume, sucrosité, etc.) et une palette très large d’arômes (fruités, gourmands, épicés, etc).

Meilleur café du monde : Les grands crus connus

De plus, la rareté et la production très restreinte de certains cafés de spécialité en font la renommée.

Le Panama Geisha par exemple est même acheté avant la récolte (parfois même plusieurs années à l’avance). En 2018, il a été le café le plus cher au monde : jusqu’à 100$ la tasse pour certains, dû à son utilisation en championnat international de barista et avec une note incroyable de 92.5/100.

Jamaïque Blue Mountain

Variété : Bourbon

Blue Mountain est le nom donné à un massif montagneux qui occupe le tiers oriental de l’île de la Jamaïque. Sa culture se limite aux paroisses de Portland, St Andrew ( Flamstead Estate ) et St Thomas, toutes trois situées autour du mont « Blue Mountain ».

Panama Geisha

Variété : Geisha

Souvent considéré comme le plus noble des cafés par sa rareté, sa qualité en tasse et sa finesse. Très apprécié par les connaisseurs et baristi pour ses notes florales de jasmin et de fruits jaunes tels que la pêche.

Australie Skybury

Variété : Bourbon

Dérivé du Jamaïque Blue Mountain. Au début des années, le café n’est plus cultivé en Australie, il faudra attendre les années 80-90 pour que la culture reprenne et qu’une petite partie soit exportée d’où la rareté.

Le meilleur café du monde oui mais fraîchement torréfié

Le café de spécialité, c’est avant tout un savoir faire à tous les niveaux, de la culture de la cerise à la torréfaction. On peut avoir le meilleur café vert du monde, s’il n’est pas bien torréfié, il ne sera pas bon.

La torréfaction agit comme révélateur de goût.

D’ailleurs, je vous conseille de toujours choisir un café fraîchement torréfié. Tournez vous vers des paquets qui annoncent la date de torréfaction. Un café, même sachet fermé, commence à perdre en qualité gustative quelques semaines après la torréfaction.

Chez MaxiCoffee, nous mettons d’ailleurs un point d’honneur à vous envoyer votre café dans un délai de 10 jours maximum après torréfaction notamment avec les Cafés Lugat.

Si l’univers du café de spécialité vous intéresse, je vous conseille notre article « qu’est ce que le café de spécialité ?« . Bonne lecture.

Les process du café

Il existe deux méthodes principales de traitement après cueillette du café : traitement nature et lavé. Retrouvez un article dédié au sujet par ici.

Le traitement, c’est le « dépulpage » de la cerise de café et le mode de séchage du grain vert.

Mais depuis quelques années, les méthodes se sont modernisées et diversifiées. Chacune apportant des notes aromatiques différentes aux cafés. Un même café traité par voie sèche (nature) n’aura pas le profil aromatique s’il a été traité par voie humide (lavé) ou par une autre méthode (honey, anaérobique, etc). C’est le cas par exemple pour ces deux cafés, qui viennent de la même ferme mais qui ont subit un traitement différent.

Café en grains maragopype nature

Café en grains : Nicaragua – Finca Buenos Aires Maragogype Nature – 250g – Cafés Lugat

Café en grains maragogype honey

Café en grains : Nicaragua – Finca Buenos Aires Maragogype Honey – 250g – Cafés Lugat

Certaines méthodes empruntent même des idées de traitement au secteur viticole. C’est le cas des process en aérobique et anaérobique qui intègrent une période (quelques heures) de fermentation pour apporter de la douceur et de la sucrosité au café.

Grâce à nos amis des Cafés Lugat, nous avons pu découvrir cette année ce type de procédé sur deux cafés.

Café en grains : Costa Rica – Evelio Anaerobic – Torréfaction Filtre – 250g – Cafés Lugat

 

Café en grains : Colombie – Juan Correa – 250g – Cafés Lugat

 

Kopi Luwak : un café controversé

Habituellement, les process (ou méthodes de traitement) consistent à dépulper la cerise de café, à récupérer les grains verts et à les sécher. Ainsi, le process est fait par l’homme de façon mécanique ou manuelle dans des stations de traitement. Pourtant, certains cafés (heureusement peu nombreux) utilisent l’animal pour le process.

C’est le cas du Kopi Luwak qui doit sa renommée à sa fermentation qui se fait dans le système digestif d’une civette asiatique nommée Luwak (C’est l’action d’enzymes et d’acides gastriques qui décomposent certaines protéines en plus petites molécules).

En effet, le Luwak mange les grains de café, mais, ne parvenant pas à les digérer intégralement. Il les rejette pratiquement tels quels. Tels quels ? Non, pas tout à fait en réalité, et c’est là tout le secret d’un café Kopi Luwak.

Des animaux maltraités

Malheureusement, pour obtenir ce café, les animaux sont très souvent enfermés (à plus de 80% des cas) dans des petites cages et maltraités. Les animaux sont uniquement nourris avec des cerises de cafés. Ainsi, les fermiers récupèrent les graines prédigérées dans les excréments de l’animal.

Chez MaxiCoffee, nos experts café l’ont goûté. Et nous avons décidé de ne pas vendre ce genre de produits : aussi bien pour des raisons éthiques que pour des raisons gustatives. Pour nous, et c’est évidemment notre avis, ce café ne vaut ni son prix, ni le traitement qui est fait à cet animal. C’est pourquoi, vous ne trouverez pas ce café chez MaxiCoffee.

Enfin, ce type de traitement se fait aussi avec d’autres animaux comme le Black Ivory avec les éléphants en Thaïlande.

Ce type de traitement ne coïncide pas avec les valeurs de Maxicoffee. C’est pourquoi nous refusons tous types de cafés venant de ce process.

Les nouveaux traitements d’origine non-animale offrent d’ailleurs de bien meilleurs résultats.

 

Pour aller plus loin

Voici, je pense vous avoir (presque) tout dit ! N’oubliez pas qu’au delà de choisir un bon café, le meilleur sera toujours celui adapté à vos goûts !

Evidemment, il existe d’autres cafés en grains. Ainsi, si vous souhaitez en découvrir davantage (de spécialité, torréfaction artisanale, bio, italien par exemple),  je vous invite à vous rendre sur notre page dédiée. Pensez à vous inscrire à notre newsletter pour en savoir plus.

À propos de l'auteur

Anthony (alias Toto pour les intimes), c'est l'expert fiches produits, photos et vidéos. Les produits n'ont aucun secret pour lui, il les voit sous toutes leurs coutures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *