Tout savoir sur le café grâce à 10 informations insolites

Tout savoir sur le café grâce à 10 informations insolites

Vous en buvez tous les jours, une ou plusieurs tasses, et voulez tout savoir sur le café ? Ne cherchez plus. Du plus insolite au plus factuel, il y a toujours quelque chose à apprendre sur le café ! 

Découvrez notre top 10 des informations méconnues sur le café. De quoi briller auprès de votre barista préféré, et apprécier chaque jour davantage votre chance de pouvoir déguster cette boisson exceptionnelle…

1 – Saviez-vous que le café est coté en bourse ? 

Tout comme le pétrole, l’or ou de nombreuses matières premières précieuses, le café est coté en bourse ! Le café arabica se trouve sur le New York Board of Trade (ou NYBOT) et le café robusta est principalement coté à la bourse de Londres. En janvier 2022, le café était placé en 6e position des conseils d’investissement, entre le cuivre et le lithium !

2 – Connaissez-vous le top 5 des pays producteurs de café ? 

Qui est capable de citer les 5 pays qui dominent la production mondiale de café* ? Même les grands amateurs de café sèchent souvent sur cette question. 

Si certaines réponses peuvent sembler évidentes, il faut se méfier des idées reçues. 

On retrouve le Brésil à la première place des pays producteurs de café, suivi du Vietnam. La Colombie n’arrive qu’en troisième position, talonnée par l’Indonésie et l’Éthiopie ! 

* En nombre de sacs produits, toutes espèces confondues

3 – Quelle est la hauteur maximale d’un caféier ?

Un caféier peut mesurer jusqu’à 12 mètres ! Il est cependant généralement taillé entre 2 et 3 mètres pour faciliter la récolte des cerises de café. S’il peut vivre près de 50 ans, ce n’est que pendant une trentaine d’années qu’il donnera sa pleine production : environ 2,5 kg par an. Soit entre 400 et 650g de café torréfié seulement !

4 – Combien de temps faut-il pour obtenir des grains de café à partir des cerises de café ?

La culture du café est une affaire de patience ! Une fois que les jolies fleurs blanches du caféier laissent place aux cerises de café, il faut encore attendre entre 6 à 8 mois pour l’arabica et 9 à 11 mois pour le robusta, avant que les cerises n’arrivent à maturation. Juste le temps de préparer plus de 160 000 espressos.

5 – Dans quel fameux musée d’art moderne est exposée une cafetière ? 

Une cafetière est exposée au milieu d’œuvres d’art modernes ! La Chemex, prononcé “Kemex”, a été inventée en 1941 par un chimiste allemand (Peter Schlumbohm). Cette méthode d’extraction douce, au look design et de plus en plus populaire dans vos cuisines, est exposée au MOMA (museum of modern arts), à New York, depuis 2011.

Le café est, plus que jamais, un art !

Chemex au MoMa

6 – Découvrez pourquoi la comparaison arabica/robusta est un abus de langage

Lorsque l’on désigne les différentes variétés de café, les termes arabica et robusta sont partout. Pourtant, l’un d’eux est un abus de langage. Le terme arabica désigne une espèce de caféier alors que le robusta est une variété.

En réalité, le robusta découle de l’espèce Coffea canephora. Il serait donc plus juste, botaniquement parlant, de parler d’arabica et de canephora. Saviez-vous également que le robusta, outre son goût plus marqué que celui de l’arabica, est plus fort en caféine ?

7 – Baisers (et café) volés, quelles sont les origines du café brésilien ? 

Mais d’où vient le café du Brésil ? L’histoire raconte qu’en 1727, Francisco de Mello Palheta, un sergent portugais, usa de ses charmes pour obtenir de la femme du gouverneur de Guyane, quelques cerises de café au nez et à la barbe de son mari… avant de les rapporter au Brésil. 

Consciente de l’importance économique du café pour son territoire guyanais, la France avait, en effet, interdit l’importation des caféiers au Brésil. C’était sans compter sur la détermination du gouvernement brésilien… Sans doute l’un des flirts les plus lucratifs de l’Histoire !

Café vert torréfaction

8- Comment le traitement du café s’adapte aux conditions climatiques ? 

Si le traitement ancestral du café est la méthode par voie sèche (cafés natures), il a fallu inventer de nouvelles méthodes pour s’adapter aux conditions climatiques. 

C’est le cas de la méthode par voie humide (cafés lavés). Sans elle, les pays avec un fort taux d’humidité et avec beaucoup de précipitations faisaient face à des problèmes de sur-fermentation.

La principale différence entre ces deux méthodes tient dans le transfert du sucre contenu dans la pulpe des cerises de café vers le grain. Dans la méthode par voie sèche, la cerise fermente dans son entièreté, quand dans la méthode par voie humide, la pulpe de la cerise est quasiment totalement retirée du fruit. La différence de traitement influe donc sur le goût café.

Tout savoir sur les différentes méthodes de traitement du café.

9 – Saviez-vous que le caféier a été, un temps, confondu avec du jasmin ?

L’erreur est humaine ! Quand le botaniste français, Antoine de Jussieu, a commencé à étudier le caféier, il pensait que c’était du jasmin… comme bon nombre de ses confrères à travers le monde ! Une erreur d’appréciation qui ne l’empêcha pas de réaliser le premier dessin botanique exact du caféier en 1715

Jasmin ou caféier ?

10 – De sa découverte à nos jours, le café est moteur de création et d’innovation !

Aujourd’hui, tout le monde utilise une webcam. Mais elle n’aurait pas vu le jour sans l’amour du café ! En 1991, à l’université de Cambridge, la cafetière était éloignée des bureaux. Pour vérifier si elle était pleine ou vide (et éviter des déplacements inutiles) d’ingénieux chercheurs installèrent le premier appareil photo en ligne de l’histoire du web

Mais ce n’est, bien sûr, pas la première fois que le café joue un rôle essentiel dans l’histoire mondiale. De Louis XV, qui veillait personnellement à la confection de son café, à Teddy Roosevelt qui en buvait une “bassine” quotidiennement, il a été l’allié des hommes d’État, mais aussi des artistes. 

Pour n’en citer que quelques-uns : Honoré de Balzac consommait jusqu’à 50 tasses de café par jour et le considérait comme un moteur essentiel à la création de son œuvre, et l’Américain David Lynch a fait du café un personnage à part entière de sa série Twin Peaks et de bon nombre de ses films. 

Vous connaissez désormais (presque) tous les secrets du café ! Sachez que James Bond lui-même aimait son café préparé dans une Chemex (dans “Bons baisers de Russie”). N’hésitez pas à vous en servir pour briller en soirée, ou entamer une discussion sur les meilleurs cafés, rien ne saurait nous faire plus plaisir.

Nous vous aidons aussi à trouver le café qui vous aidera à vous réveiller du bon pied chaque matin, et pour toutes vos envies caféinées n’hésitez pas à faire un tour sur MaxiCoffee !

À propos de l'auteur

Clothilde

Long le matin, en espresso après un repas, il est rare de croiser Clothilde sans une tasse de café à la main ! Une passion qui date des "canards" dans le café de sa grand-mère, il y a fort longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *