Le Fika, la pause café qui nous vient de Suède

Le Fika, la pause café qui nous vient de Suède

Vous êtes en pause café ? Alors profitez-en pour lire cet article et en apprendre plus sur le Fika, cette pause qui nous vient du Nord.

 

Le fika, une des clés du bonheur au travail

Avez-vous déjà entendu parler du fika ? En Suède, c’est une véritable institution sociale ! Il s’agit d’un concept bien ancré pour désigner la pause café. Notamment en entreprise où celle-ci est sacralisée

Nous le savions déjà, la Suède fait partie des 10 pays les plus consommateurs de café au monde (environ 8,2 kg de café consommé par habitant par an). Avec une consommation d’environ 5,4 kg de café par habitant et par an, la France se trouve loin derrière*. Mais à part cela, la pause café est-elle si différente en Suède qu’en France ? Découvrons-en un peu plus sur ce concept qui permettrait d’être plus heureux et épanouis.  

pause café

 

 

Le fika : La pause café, symbole de la vie ensemble  

 

Pour bien comprendre le concept, revenons tout d’abord à ses origines. Fika en suédois est un mot dérivé de l’argot « Kaffe » (café). Apparu vers 1913, ce mot provient probablement du comté de Dalécarlie situé dans le centre-ouest de la Suède. Les tanneurs de ce comté utilisaient une langue secrète qui consistait à inverser les syllabes du dialecte de Malung (dialecte suédois du moyen-âge). Kaffe se disait alors « fäka » puis c’est devenu fika. 

 

En Suède, le fika est un rituel quotidien ancré et attendu avec impatience de tousCette pause-café s’effectue au moins deux fois par jour, la plupart du temps à 10 heures et à 15 heures. On déguste son café et on prend du temps entre collègues. On se détend et on discute de tout sauf du travail. Selon le site d’information Quartz, « contrairement au shot de caféine à l’américaine, la pause café suédoise est vraiment l’occasion de prendre de la distance par rapport au travail ».  

 

Vous l’aurez compris, au-delà de la pause-café traditionnelle, le fika est un art de vivre. Vous êtes « fikasugen » lorsque vous avez envie d’un fika.  Et en entreprise, vous vous retrouvez tous au « fikarum » (pour dire la salle de pause café) !

Envie de créer un Fikarum dans votre entreprise ?

https://www.maxicoffee.com/corner-cafe-surmesure-f-445.html 

 

pause café

Les 4 composants essentiels du fika  

 1- Comme en France, nous parlons de la pause café mais nous ne buvons pas que du café ! Vous pouvez bien sûr déguster votre café sous toutes ses formes (extraction filtre, espresso, americano, de toutes les origines possibles, etc). C’est la chance que nous avons avec l’univers infini du café !  Mais vous pouvez prendre n’importe quelle boisson : chocolat, lait, thé, infusion, smoothie, ou jus par exemple.

 

2 – La boisson est toujours accompagnée d’une petite pâtisserie à grignoter. En Suède, il y a les pâtisseries locales mais si vous voulez décliner le concept, vous pouvez consommer une viennoiserie, une pâtisserie ou des biscuits, un fruit ou même un encas salé. 

 

3 – Un fika ne se prend jamais seul sinon ce n’est pas un fika ! Avoir de la bonne compagnie est indispensable pour partager ce moment convivial et enrichissant humainement. Choisissez au minimum un collègue, et privilégiez des personnes que vous appréciez et avec qui vous avez envie de passer un bon moment.  

 

4 – Enfin, le fika ne se passe pas dans le coin du bureau, à moitié dans l’ascenseur ou dans le couloir. La pause café se doit d’être agréable et chaleureuse donc on se retrouve au « fikarum ». L’ambiance y est cosy et accueillante, avec du mobilier confortable et une décoration plaisante. 

 

Quels sont les principaux bienfaits du fika pour les collaborateurs ?  

 

Selon l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE), les travailleurs suédois sont classés parmi les moins stressés et les plus heureux d’Europe voire du Monde après les danois, les finlandais et les hollandais. Le fika serait-il le secret du bonheur au travail ?  

 

Signe de bien-être et d’épanouissementla pause-café permet de s’aérer l’esprit. Elle permet de faire un break entre deux réunions ou dossiers, de prendre du temps pour discuter avec les collègues. Le moment de pause, qui dure en moyenne 15 minutes, ne signifie pas qu’on travaille moins, bien au contraire. Il permet de trouver de nouvelles inspirations, de développer son cercle social et par conséquent de nourrir notre sentiment d’appartenance à une communauté. Bref, nous pouvons tout à fait travailler ardemment mais aussi s’autoriser à rire et à se détendre au travail !  

 

Moins de stress et plus de motivation, le fika permet d’apprécier la vie professionnelle tout autant que la vie personnelle. Les collaborateurs sont beaucoup plus attachés à leur travail, leur entreprise et leur équipe. La pause café est utilisée comme un véritable outil de développement personnel.  

 

Un concept gagnant/gagnant pour les employeurs 

Plus d’efficacité

 Le site d’information Quartz explique que le fika permet d’augmenter la productivité et l’efficacité des collaborateurs. En effet, lorsque l’on s’accorde un temps de pause, notre cerveau continue quand même de travailler. Le corps l’assimile plus facilement car on décroche de l’obligation de résultat dans un temps donné. 

 

Quartz souligne également que la pause café suédoise développerait la créativité. En invitant nos collègues à notre réflexion, nous sommes plus inspirés que seul face à son écran.  

 

 Un équipe plus impliquée

De plus, La cohésion d’équipe est renforcée grâce aux différents échanges et les liens sont consolidés pendant la pause. Elle permet de déployer une belle dynamique et d’être un véritable levier de performance. Quand on se sent bien au travail, que nous sommes motivés, nous pouvons redoubler d’énergie pour nous investir encore plus dans notre mission. Des brainstormings peuvent s’improviser parfois durant la pause et de nouvelles idées ou concepts innovants en ressortent naturellement.  

 

En offrant la pause café à ses collaborateurs, l’employeur développe le bien-être et le lien social au sein de son entreprise. Les collaborateurs sont heureux, épanouis, engagés et reconnaissants. Une certaine sérénité se ressentt au quotidien dans les locaux.  La hiérarchie entre managers et collaborateurs semble effacée, le climat étant beaucoup plus propice pour installer une véritable relation de confiance.  

 Un outil puissant

Enfin, ce rituel est tellement sacré et vital dans les entreprises en Suède que si vous avez le malheur d’organiser une réunion au moment du fika, tous les collaborateurs passeront forcément par la case « pause café » avant de démarrer quelques minutes plus tard cette réunion. Et celui qui ne fait pas la pause est considéré comme anormal ! Finalement, lorsque l’on prend soin les uns des autres en partageant tous ensemble ce moment de pause-café, il devient un outil puissant, vecteur de développement humain et social 

 

pause café en entreprise

Et si on s’inspirait du concept suédois pour nos entreprises en France ? 

 

La pause café, un moment sacralisé

Aujourd’hui, pour plus de la moitié des collaborateurs français en activité, la pause-café au bureau est indispensable dans leur journée de travail**. En effet, 94% des collaborateurs français estiment que la pause café leur permet de créer, de renforcer ou de retrouver le lien avec leurs collègues**. Pour 55% d’entre eux, il s’agit même d’une priorité. Ce phénomène est encore plus constaté pour les collaborateurs d’entreprises de plus de 200 salariés. 

 

Inventons le fika à la française

A l’heure où nous reprenons petit à petit nos activités respectives, la pause café est certainement un allié de taille pour relancer en douceur et avec bienveillance notre motivation. Elle permet aussi de reprendre le chemin du succès et de la performance.  Aussi, une véritable prise en compte du bien-être des collaborateurs dans l’organisation du travail, l’aménagement des locaux et le management des équipes devrait être une des priorités des entreprises pour revenir à une vie « normale » au bureauLe fika à la française pourrait bien être un critère clé et primordial des futurs programmes de Qualité de Vie au Travail.  Car le concept suédois nous l’a démontré, s’il y a dans les entreprises un endroit où l’on peut régénérer son énergie et trouver du réconfort, c’est bien autour de la pause-café. 

 

Essayons donc tous, à notre niveau, d’instaurer cet état d’esprit en créant ces moments de bien-être autour d’un bon café, en s’écoutant les uns et les autres, en créant du lien, en nous faisant grandir dès que nous le pouvons. Tentons de faire entrer cet art de vivre dans notre quotidien autant de fois que possible. Créons le phénomène « fika frenchy » et prenons la route du travail avec joie, bienveillance et confiance. Demain, nous serons peut-être surpris de dire « Je vais prendre un fika, tu me rejoins dans 5 minutes au fikarum ? »  

 

 Créer son fikarum

Si vous voulez en savoir plus sur le concept fika : livre The Art of the Swedish Coffee Break, L’Art suédois de la pause café en anglais écrit par Anna Brones et Johanna Kindvall. 

Pour aménager votre fikarum dans votre entreprise : https://www.maxicoffee.com/corner-cafe-surmesure-f-445.html 

* https://www.maxicoffee.com/blog/top-10-des-pays-qui-consomment-le-plus-de-cafe/ 

** Etude réalisée du 6 au 11 mai 2020 par MaxiCoffee auprès d’un panel représentatif des personnes en activité de 705 personnes. 

À propos de l'auteur

Anne-Sophie

Experte en machines espresso grain, Anne-So teste et re-teste les machines jusqu'à plus soif ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *