Destination Brésil

Avec ses plages de rêve, sa jungle luxuriante, ses immenses métropoles et son sens de la fête, le Brésil est un appel au voyage. Le premier pays producteur de café au monde est aussi l’un des plus beaux et fascinants à découvrir. Décollage !

Vaste comme seize fois la France, le Brésil est presque un continent à lui tout seul. De la forêt amazonienne aux fabuleuses plages du Nordeste, en passant par les grandes villes comme Rio de Janeiro ou Sao Paulo, on a le sentiment de voyager à travers plusieurs pays. Avec des origines à la fois amérindienne, européenne et africaine, la société brésilienne est l’une des plus métissées de la planète. Mais c’est aussi l’une des plus inégalitaires du monde, où la misère quotidienne des favelas côtoie l’opulence fastueuse des nouveaux riches. Malgré toutes ces différences, il reste quelques fils conducteurs : l’amour du football, de la fête et la joie de vivre des Brésiliens, très communicative.

Plage du Nordeste

Rio de Janeiro, la ville merveilleuse du Brésil

Le plus difficile lors d’un voyage au Brésil, c’est de réussir à définir un itinéraire, car forcément c’est impossible de tout voir. S’il n’y avait qu’un seul endroit à découvrir, le plus incontournable des incontournables, c’est Rio de Janeiro ! La « Cidade Maravilhosa », la ville merveilleuse comme la surnomment les Brésiliens. Incontestablement, c’est une des plus belles villes du monde avec un cadre naturel exceptionnel composé de pics rocheux tapissés de jungle et d’immenses plages de sable blanc. La statue géante du Christ, le Corcovado, domine toute la ville et rappelle l’importance de la religion chrétienne dans l’identité brésilienne. Une foi qui n’est pas incompatible avec l’esprit festif ! La joie de vivre des Cariocas (les habitant de Rio) trouve son point d’orgue, tous les ans, lors du carnaval, une des plus belles fêtes du monde, à vivre au moins une fois dans sa vie !

Rio de Janeiro

 

Immersion en Amazonie

Très loin de l’ambiance survoltée de Rio de Janeiro, il faut s’enfoncer en plein coeur de l’Amazonie pour découvrir une autre facette essentielle du Brésil. C’est la plus grande forêt du monde, le « poumon vert » de la planète, malheureusement de plus en plus menacée par la déforestation.

Jungle Amazonienne

La porte d’entrée pour aller en Amazonie, c’est la ville de Manaus, surprenante métropole en plein milieu de la jungle. De là, on peut partir explorer la forêt avec des guides locaux et découvrir un environnement aussi fascinant qu’effrayant, mais où les habitants ont appris à vivre en symbiose avec la nature. Manaus c’est aussi l’un des principaux ports le long de l’Amazone. On peut y prendre un bateau pour descendre le cours du fleuve jusqu’à l’embouchure, à Belém, sur les bords de l’Océan Atlantique.

Belem

Dunes et lagunes d’eau turquoise

Au nord du Brésil, non loin de la ville coloniale de São Luís, se trouve l’un des paysages les plus étonnants du pays, et parmi les plus beaux du monde. Il s’agit des Lençois Maranhenses. De mars à septembre, on peut y voir des lagunes d’eau turquoise d’une pureté incroyable nichées entre des dunes de sable blanc. L’eau est issue des chutes de pluie, et elle est tellement limpide qu’on peut la boire sans même la filtrer. Le site est un peu isolé et difficile d’accès, mais c’est ce qui permet sa préservation de l’afflux touristique.

Lençois Maranhenses

Joyau architectural à Brasilia

Après la nature, place à l’architecture ! Le Brésil a donné naissance à l’un des plus grands architectes contemporains, Oscar Niemeyer, qui a notamment imaginé de toutes pièces la capitale du pays, Brasilia, créée en 1960 pour devenir une sorte de ville idéale. C’était une illusion de croire qu’on pouvait créer une ville parfaite, mais Brasília est une utopie fascinante à visiter et découvrir. Avec ses colonnes courbes qui se rejoignent au sommet comme une couronne d’épines, la « Catedral Metropolitana » est un lieu saint magnifique, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Catedral Brasilia

Les sublimes chutes d’Iguaçu

Au sud du Brésil, à la frontière avec l’Argentine, se trouve un autre joyau naturel du pays. Les Chutes d’Iguaçu sont parmi les plus belles cascades du monde, bien mieux préservées que les chutes du Niagara qui ont été défigurées par l’urbanisation. Le site est immense, puisque ce sont en fait 275 cascades qui forment un arc de 3km en pleine nature.

Chutes d’Iguaçu

De la caïpirinha à la copeira

Au-delà de ces quelques sites incontournables, pour profiter d’un voyage au Brésil, il faut se mettre au diapason de la culture locale, cet art de vivre unique qui confère au pays ce charme si particulier. Siroter une caipirinha au coucher du soleil, ce fameux cocktail brésilien à base de cachaça (alcool de canne à sucre), citron vert, glace et sucre de canne. Danser toute la soirée sur les rythmes endiablés de la samba ou du baile funk, la musique électronique venue des favelas. Manger une feijoada, le plat national : des haricots noirs mijotés avec du ragoût de viande. Boire sur le pouce un cafezinho dans un bar de quartier: c’est un café noir très sucré qu’on boit debout au comptoir. S’initier à la capoeira, un art martial brésilien qui ressemble à la fois à une danse et à un sport de combat… De quoi se sentir à moitié brésilien et ne plus vouloir quitter le pays !

Vendeur de caïpirinha

Et le café dans tout ça ?

Un peu d’histoire

C’est en 1727 que le café a été introduit au Brésil par Francisco de Mello Palheta, sergent portugais. Pour l’anecdote, c’est suite à sa visite au gouverneur de Guyane qu’il ramena quelques grains de café. L’histoire raconte que ces dernières lui furent données par la femme du gouverneur suite à leur courte aventure. Info ou intox, personne ne le saura jamais !

Les spécificités du café au Brésil

Récoltée de mars à novembre, la production est composée à 85% d’Arabica et à 15% de Robusta avec des cultures se situant de 200 à 1300 mètres d’altitude.

Le Brésil, un acteur incontournable du café

Premier producteur et exportateur mondial de café brut, le Brésil réalise à lui tout seul 1/3 de la production mondiale. Depuis quelques années, il se dirige de plus en plus vers les cafés de spécialités. Il pourrait même devenir le premier producteur mondial de café de spécialité en 2018 !

Le Brésil dans vos tasses

Pas évident de choisir entre cette infinité de café ! Alors pour vous guider dans votre sélection, nous vous proposons deux valeurs sûres des Cafés Lugat.

Notre best seller du café, le Rose Diamond. Issu d’une torréfaction claire, le Rose Diamond provient de la prestigieuse région de Cerrado (Sud-Est) connue pour produire des cafés de haute qualité à l’identité unique. Ce blend d’Arabicas natures développe des notes gourmandes de chocolat et de cacahuète.
Le Cerrado Mineiro est un café de spécialité qui vous offrira une tasse gourmande aux notes de chocolat et de fruits à coque. Issu d’une torréfaction medium, il a été spécialement étudié pour réaliser de bons espressi.

Alors lequel est fait pour vous ?

Retrouvez tous nos cafés sur www.maxicoffee.com

Crédit photos : Sarah Dawalibi

À propos de l'auteur

Marine

Il y a tant de choses à dire sur le café ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *