Un cappuccino par twitter

cappuccino par twitterVoici une histoire qui nous vient tout droit du Québec.
Le 22 février, un québécois se rend dans une boutique Nespresso à Montréal et commande un cappuccino. Après une attente de 30min sans être servi, perplexe devant l’arrivée de nouveaux clients servis avant lui et ignoré du personnel, il décide de se plaindre directement sur le compte canadien/américain twitter de Nespresso et de le faire partager aux internautes.
Sans réponse immédiate, il décide de se rendre au bar pour réclamer sa commande.
20 min après, alors qu’il boit son cappuccino, le gérant et le serveur se dirigent vers lui et lui demandent « Avez-vous tweeté que vous avez été mal servi? ». Il acquiesce, sur quoi le serveur enchaîne: «Nespresso en Suisse a appelé et je risque de perdre mon travail car ils sont très stricts sur le service.»

Heureusement le serveur n’a pas été viré. Nespresso a confirmé l’histoire tout en balayant son aspect «big brother» et a déclaré qu’ils sont attentifs aux réclamations de leurs clients sur tous moyens de communication : que ce soit par courrier ou bien depuis quelque temps sur les réseaux sociaux tels que twitter.
Le côté « amusant » de l’anecdote est qu’il y a quelques années ce client se serait plaint à son entourage alors que maintenant il partage son histoire sur un réseau social avec des millions de personnes.
Source : lematin.ch

À propos de l'auteur

Anthony (alias Toto pour les intimes), c'est l'expert fiches produits, photos et vidéos. Les produits n'ont aucun secret pour lui, il les voit sous toutes leurs coutures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *