Un café avec Joël Dupuch

Un café avec Joël Dupuch

Joël dupuch. Ce nom et ce visage vous sont familiers ?

Et pour cause ! Il s’est fait connaître du grand public pour son rôle dans « Les petits mouchoirs » de Guillaume Canet en 2010.

Pour vous rafraîchir la mémoire, il y campe un ostréiculteur et ami d’une bande de copains qu’on connaît si bien. Et à l’écran comme dans la vie de tous les jours, l’homme est avant tout un personnage entier, fier de son métier et attachant. Rencontre avec cet amoureux du bassin (et de café) !

 

Comment êtes-vous devenu ostréiculteur ?

C’est génétique ! Dans ma famille, nous sommes ostréiculteurs de père en fils. Avant que l’ostréiculture ne soit créée vers 1850, sous Napoléon III, le Bassin d’Arcachon vivait de la mer et de la forêt. Mes ancêtres pêchaient alors déjà des huîtres.

Quelle est la journée type d’un ostréiculteur en cette période  d’hiver ?

Il n’y a pas de journée type. C’est ce qui fait la qualité de ce métier. Hiver comme été, et quels que soient les travaux à réaliser et la météo. Nous vivons dans un environnement extraordinaire. Alors la journée type, c’est d’être heureux.

Quel amateur de café êtes-vous ?

J’aime les cafés assez doux et onctueux. Je les bois un peu serrés, demi-tasse et sans sucre. Et jamais trop chaud, cela sèche les saveurs.

Une belle histoire autour du café ?

Sur le tournage de Jappeloup, j’ai offert un café à un acteur qui est devenu un copain et qui, pour me remercier, m’a fait déguster des vins exceptionnels.

Votre plus beau souvenir sur le tournage des Petits Mouchoirs ?

J’ai écrit et composé une chanson pour ma fille. Il se trouve que celle-ci joue le rôle de la fille de François Cluzet dans le film et que mon réalisateur préféré m’a demandé de l’interpréter pour elle, dans une scène. C’est un très beau souvenir gravé sur la pellicule.

À propos de l'auteur

Marine

Il y a tant de choses à dire sur le café ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *