Le thé et les plats salés, comment les accorder ?

Le thé et les plats salés, comment les accorder ?

Rituels réconfortants au réveil, le thé ponctue nos journées, plutôt que de le réserver à des pauses sucrées, on déguste désormais cette boisson avec des mets salés. Qu’à fait le vin pour mériter sa place de choix ? Le thé a aussi le droit à sa part de gâteau. Après le petit déjeuner, goûter et fin de repas, il s’invite enfin à nos déjeuners et dîners. Avis aux becs fins, les alliances possibles sont nombreuses avec toutes sortes de mets. Servez les boissons tièdes pour ne pas brouiller les papilles et afin d’éviter les fausses notes. Comment marier thé et plats salés ? Suivez mon guide :

À l’apéritif ou en entrée, le champagne disparaît

On le déguste souvent avec des bulles mais marié à du thé, le foie gras se réinvite. Avec le Grand Yunnan Impérial de Palais des Thés (un thé noir de Chine), l’accord est intense car des notes animales et miellées se rencontrent. Sa texture veloutée est adoucie par le foie gras. Autre union heureuse avec ces toasts, le thé Fancy, un Oolong Taïwanais signé Dammann Frères, qui mêle des notes de miel et de châtaignes.

thé et viande l'alliance entre thé et salés

Le thé fait le plat de résistance

Thé et viande

Faîtes valser les traditions : avec une viande rouge, optez pour un thé de Ceylan, un thé noir de Chine ou un thé du Kenya. Vous mangez un pavé de boeuf grillé au barbecue ? Un tarry lapsang de Comptoir Français du Thé, fumé au bois d’épicéa est de mise. Pour de la volaille, préférez un thé Darjeeling comme le Margaret’s Hope de Palais des Thés, aux notes d’agrumes.

Thé et poisson

Pour accompagner un pavé de saumon grillé, rien de tel qu’un thé bleu (Oolong) fruité, boisé et légèrement caramélisé. Avec un tartare de poisson au gingembre, buvez un thé puissant et parfumé, dont les arômes rappellent la châtaigne.

Thé et légume

Les végétariens apprécient le mariage entre un risotto aux champignons et parmesan et un thé fumé comme le Lapsang Souchong. Avec des légumes verts, on opte naturellement pour un thé vert chinois, Gunpowder, assez minéral et frais.

Du fromage et plus besoin de dessert

Les amoureux du vieux comté seront bluffés par son accord avec un thé chinois Pu-Erh impérial, une variété fermentée aux notes de champignons et de terre humide. Avec du chèvre, préférez un thé vert Japan Kukicha signé Comptoir Français du Thé, aux parfums iodés et légèrement sucrés. Le camembert se marie pour sa part avec un thé noir du Sri Lanka – Saint James OP de Palais des Thés, aux notes végétales. Enfin, avec un bleu , buvez un thé Yunnan vert de Dammann Frères, fleuri et parfumé au miel et au bois ciré.

Alliance thé et fromage

Alors pour vos prochains repas allez vous sortir vos verres ballons ou votre service à thé ?

À propos de l'auteur

Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *