Réussir son expresso (Partie 1) : Le temps de chauffe.


Très souvent, sur le manuel d’utilisation d’une machine expresso, la recommandation pour préparer un expresso est d’allumer celle-ci, attendre l’extinction du voyant lumineux (résistance) et démarrer l’extraction…

Malheureusement, si vous tentez de faire couler un expresso après ces quelques minutes, le café extrait sera tiède voir froid.

Pourquoi ? Tout simplement car tous les composants internes à la machine (chaudière, conduits…) n’ont pas le temps de chauffer à « cœur » en une si courte durée.

Comme toutes les machines expresso professionnelles ou semi pro, style la Rancilio Silvia, Lelit ou Nuova Simonelli, entre autres, la procédure idéale est la suivante :

  • Mettre la machine sous tension
  • Positionner le porte-filtre (sans y mettre la mouture dans un premier temps)
  • Laisser chauffer 25-30 minutes (afin de donner la bonne température à l’ensemble des composants)
  • Vous constaterez alors,que le bec du porte-filtre est lui-même,extrêmement chaud. Signe imparable que l’ensemble (de la chaudière à celui-ci) sera, enfin, à bonne température…
  • Suite à ces préliminaires, nous verrons ensemble, dans la seconde partie de « Réussir son expresso », la phase suivante : le café et sa mouture. A suivre…

À propos de l'auteur

Damien

Damien, c’est le spécialiste des machines expresso ! Il teste les machines durant des heures entières...et il adore ça ! Le café, c’est sa passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *