Comment préparer son thé dans les règles de l’art ?

Comment préparer son thé dans les règles de l’art ?

La préparation du thé est un exercice qui, de prime à bord, peut paraître très simple. Pourtant, il nécessite de l’application, de la rigueur et quelques connaissances de base pour pouvoir tirer le meilleur du thé. En effet, faute d’un minimum d’attention au moment de l’infusion, un grand cru de thé peut se solder en un résultat en tasse extrêmement décevant. Alors, pour éviter les déceptions, je vais partager avec vous la méthode pour préparer un thé dans les règles de l’art.

Préparer son thé… les 4 étapes incontournables

1ère étape : bien choisir son eau

eau pour preparer son the

Tout d’abord, un thé ne peut pas être réussi sans une eau bien adaptée ! Pour la petite histoire, le premier traité consacré au thé remonte en 780 de notre ère et il mettait déjà en avant l’importance de l’eau. “Les meilleures de toutes les eaux sont celles qui s’écoulent des stalactites, celles qui ruissellent doucement sur les lits de roche”.

Alors évidemment, ce n’est ni pratique, ni simple d’aller chercher son eau à la source pour chaque tasse de thé… Mais ce n’est pas une raison pour négliger la qualité de son eau ! Celle du robinet est déconseillée dans la plupart des régions de France dans la mesure où elle est malheureusement trop calcaire ou trop chlorée. La pureté du thé est affectée et son goût devient… synthétique.

La solution ?

Optez pour une eau filtrée (il existe des filtres très efficaces) ou une eau de source au PH moyen, la plus neutre possible (ni trop dure, ni trop douce). Veillez à éviter les eaux minérales trop riches en sels minéraux et oligo-éléments ! Celles-ci dénatureront le goût de votre thé, contrairement aux eaux de source plus neutres.

2ème étape : la bonne température de l’eau pour déguster le thé

Ensuite, chaque type de thé (thé vertthé noirthé blanc, infusion) nécessite une température d’infusion spécifique. Si elle n’est pas assez chaude, l’eau entraînera une diffusion trop lente et trop imparfaite des arômes qui resteront prisonniers des feuilles. A contrario, une eau trop chaude cuira les feuilles et apportera un arrière-goût désagréable à votre thé. Tout est dans la finesse.

Nos recommandations pour une infusion optimale :

temperature eau the

Notez tout de même que les avis divergent sur le sujet. Il n’y a pas qu’un seul point de vue, et ce qui fait d’ailleurs progresser les débats ! Il s’agit ici de températures moyennes, mais il ne tient à vous de tester et d’ajuster en fonction de votre palais. Sachez que de nombreux amateurs de thé se munissent d’un thermomètre pour obtenir une précision optimale, et qu’il existe des bouilloires « intelligentes » qui vous permettent de choisir la température de votre eau en un clic… Malin ! On peut, par exemple, citer les bouilloires Riviera & Bar.

Si vous souhaitez tout savoir sur les bouilloires électriques ou manuelles, cet article « Guide d’achat d’une bouilloire » saura vous guider.

3ème étape : la durée d’infusion du thé

conseil-temps-infusion-theChaque thé possède des caractéristiques qui lui sont propres, une histoire, un terroir, etc. Il faut donc adapter les temps d’infusion pour révéler le meilleur de chaque thé. Là encore, c’est une question de goût et, comme on aime à dire « Les goûts et les couleurs, ça ne s’explique pas » !

Durée d’infusion

  • Thé Noir: 4-5 min
  • Thé Oolong: 5 min
  • Thé Vert: 3-4 min
  • Thé Blanc: 7 min
  • Tisane : 5 min
  • Rooibos4-5 min
  • Carcadet4-5 min

 

4ème étape : le ratio thé/eau

s43_1Enfin, n’oubliez pas d’appliquer le ratio d’or du thé : entre 2 et 3 grammes de thé pour 15cl d’eau ! Une fois de plus, n’hésitez pas à tester par vous-même et ajuster si besoin pour trouver votre ratio d’or !

Vous avez maintenant les bases pour déguster votre thé dans les règles de l’art… La prochaine étape ? En savoir plus sur les « différents grades de thé« , la théine ou encore sur l’entretien de sa théière (car cela peut tout changer) .

Restez connecté(e)s !

 

* (Source : Ouvrage Thés : Cultures, Senteurs, Saveurs de Olivier Scala et Marie Grézard aux Editions SOLAR).
© Photos : Cindy Loughridge & Pinterest

À propos de l'auteur

Fanny

Vous trouverez toujours Fanny avec une tasse à la main ! Thé noir, thé vert, thé blanc : tout y passe... Et même accompagné d’un biscuit de temps en temps.

Commentaires

  • JC dit :

    Bonjour, super article sur le thé, merci de cetre info. Je recommande toujours de façon générique à chacun de faire infuser son thé quelque soit sa nature à 85 degrés, et de respecter un temps d’infusion de 4-5 minutes. Cela permet au commun des mortels de boire son thé dans les conditions optimales et de ne pas être déçu de son péché mignon. Je leur explique que la dégradation de la chlorophylle (dans les thés verts et blancs) qui amène à l’astringence (amertume) sera très limitée si on respecte ces deux paramètres critiques, et en général tout le monde est très heureux de sa boisson.

    • Lazhar dit :

      Bonjour
      Est ce qu’on peut faire infuser un thé en vrac dans l’eau servi pas une machine a café (réglage thé noir par exemple). Merci.

  • Dominique dit :

    Bonjour
    Merci pour votre article. Je me permets d’ajouter un conseil donné lors d’une cérémonie dans une maison de thé à Paris : rincer son thé pour le dépoussiérer avant l’infusion : un peu d’eau chaude suffit que l’on jette bien entendu.
    Cordialement

    • Morgane dit :

      Bonjour Dominique,
      Effectivement c’est une technique permettant de « laver » le thé. Cette technique permet également d’enlever un peu de théine
      Bonne journée :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *