Le meilleur torréfacteur de France : Cafés Tchanqué pour cette édition 2019

Le meilleur torréfacteur de France : Cafés Tchanqué pour cette édition 2019

Et le meilleur torréfacteur 2019 est une Torréfactrice !

C’est Mélanie Badets des Cafés Tchanqué (33-Gironde) qui remporte cette nouvelle édition du prestigieux concours national.

En plus de la féliciter vivement, nous lui avons posée quelques questions sur sa passion, son métier, et sa victoire.

Quel est le goût de la victoire de ce prix de meilleur torréfacteur ?

Le goût d’un Guji (NDLR : Guji est l’une des 20 zones de la région Oromia en Éthiopie et notre Championne fait référence au café issu de ces terroirs) !

Des notes fleuries qui embaument mon esprit qui est sur un petit nuage. Des notes acidulées pleines de pep’s comme l’énergie que ça me donne !

Comment vous êtes vous préparée pour cette compétition ?

A vrai dire, je l’ai peu préparée. Je suis plutôt adepte de la formation continue. Je lis, je teste des nouvelles techniques que je valide … ou non ! Je déguste et je joue au trivial poursuit spécial café !

meilleur café 2019

Parlez-nous de votre parcours ?

J’ai fait une école d’ingénieur en agriculture à Angers. Lors de mon stage de 2ème année,  je suis allée au Pérou découvrir la culture du café, auprès d’une coopérative. Et là, ça a été le coup de foudre !

J’ai ensuite décidé d’orienter mes études vers la caféiculture et la caféologie, notamment en partant étudier au Mexique dans un centre universitaire dédié au café, dans l État  de Veracruz, plus précisément à Huatusco, au pied du volcan enneigé  » le Pico de Orizaba ». Le bonheur ! J’y ai appris beaucoup techniquement ( la botanique,  les plantations, les process post-récolte, la torréfaction,  les marchés…), mais également humainement, en mettant à profit cet enseignement auprès de producteurs locaux, pour les aider à améliorer la valorisation de leurs fèves.

Mon diplôme en poche et après une rapide carrière dans l’import-export,  je suis rentrée dans une petite torréfaction en tant que chef d atelier, maître torréfacteur avec aussi la casquette de responsable qualité et responsable des achats.  Cette petite entreprise est devenue de plus en plus importante et j’ai préféré voler de mes propres ailes.  J’ai monté ma propre société, pour torréfier des cafés qui me ressemblent.  A priori,  mes cafés plaisent et c’est là, une grande source de joie.

 meilleur torrefacteur 2019

Comment avez-vous géré l’épreuve ?

Il y a en réalité plusieurs épreuves :
Je savais avoir bien géré l’épreuve théorique, concernant l’histoire, la botanique et les aspects légaux.
Je n ai pas les résultats de l’épreuve de dégustation, mais je pense avoir la moyenne.
L épreuve de reconnaissance des cafés verts est habituellement ma bête noire, mais le fait d’avoir ma société depuis près d’un an m’a amené à déguster et sélectionner différents cafés. De ce fait,  je suis plus à l’aise lors de l épreuve.

Enfin, l’épreuve de torréfaction a fait, je pense, la différence. Nous avons 6 cafés à notre disposition et devons réaliser un mélange, expliquer notre choix,  la ou les méthodes de torréfaction, et le rendu attendu.
J ai eu beaucoup de mal à trouver le mélange que j’allais faire, mais une fois trouvé, j’étais sûre de mon choix. J ai opté pour un mélange Brésil, Équateur et Éthiopie.

Ce qui était audacieux, c’était de torréfier les 2 premiers ensemble selon une seule méthode et de torréfier le dernier, le café d’Éthiopie, à part avec une autre méthode. Le temps est limité et le droit à l’erreur faible.  Mais à l’issue de l épreuve, j étais fière de moi. Je savais que ça serait délicieux. J’étudie d’ailleurs le sourcing (NDLR : terme anglais utilisé dans les achats pour désigner le fait de trouver des fournisseurs) pour sortir ce mélange prochainement !!

Mais cela reste un concours,  il ne suffit pas d’être content de soi,  mais d’avoir fait mieux que les autres sur l’ensemble des épreuves.

Mes confrères n’ont pas démérité, et j’en profite pour les saluer.

Parlez nous de Cafés Tchanqué ? de vos choix et des vos produits préférés ?

Cafés Tchanqué est avant tout une société à taille humaine, une équipe qui met l accent sur la qualité. De la sélection des grains de café vert ( mon parcours m aide beaucoup !), à la torréfaction artisanale et maitrisée (sans oublier la fraîcheur garantie),  je souhaite proposer une réelle expérience sensorielle « gourmet » à nos clients. La passion pour les cafés,  j aime la transmettre et adore faire visiter l’atelier aux visiteurs.

Je porte un soin particulier à connaître les conditions de culture des cafés que j’achète, aussi bien sur le plan environnemental que social.

Notre travail a déjà été reconnu et primé par le passé et j’avoue avoir un faible pour notre Blend « le Patriarche », reconnu comme étant le meilleur mélange expresso de France en 2018. Sur une base de café de Guatemala qui apporte la puissance, le café du Salvador donne des notes plus gourmandes comme le chocolat, complétées par des notes d’agrumes.  Le café du Kenya apporte des notes plus fines de fleurs blanches et de pamplemousse. Le tout livre un café complexe et équilibré. Je vous le recommande !

 cafe des champions

Quels conseils donneriez-vous à un passionné qui voudrait se lancer dans le monde du café ?

Le premier conseil serait d’aller à l’origine du produit. De voir comment ça se passe. Connaître les plantes et ceux qui les cultivent. Ensuite, voir les process d obtention du café vert. Les différentes méthodes ont un réel impact sur le goût. Enfin, je leur conseillerais de se rapprocher d’un futur confrère, pour apprendre à ses côtés. On a toujours à apprendre des autres, et c’est d’ailleurs pourquoi j’adore échanger avec mes confrères.

La place des femmes dans le café ?

Les femmes sont présentes,  mais peu représentées. Cette année,  j’étais la seule femme en compétition. Dans les jurys, il y a peu souvent de femmes aussi.

Mesdames… Foncez !! La torréfaction n’est pas un milieu particulièrement machiste. Vous avez donc toutes vos chances ! Et si la compétition n’est pas votre domaine, engagez-vous en tant que jury !

À propos de l'auteur

Anne-Sophie

Experte en machines espresso automatiques, Anne-So teste et re-teste les machines jusqu'à plus soif ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *