Machine expresso manuelle : les groupes d’extraction et leurs différences

Machine expresso manuelle : les groupes d’extraction et leurs différences

Le groupe d’extraction, c’est en soit le dernier composant du mécanisme interne de votre machine avant l’écoulement de votre café en tasse. Il se charge de diffuser l’eau sous pression dans votre mouture. Depuis la création des machines expresso manuelles, une multitude de groupes d’extraction ont été inventés avec plus ou moins de succès. Comment  fonctionne un groupe d’extraction ? Y a-t-il une réelle différence de qualité/performances entre les différents groupes ? Nous allons dans cet article les passer en revue et vous expliquer les différences.

Le groupe des machines dites « simples »

 

groupeclassiquesimple

Lorsque nous parlons de machines « simples », nous faisons référence aux machines expresso manuelles d’entrée de gamme, à même de répondre aux besoins des novices du café maison. Sur ce type de machines, le groupe d’extraction est souvent lié directement au système de chauffe, permettant ainsi un gain de place considérable. Cela veut aussi dire que la chauffe se retrouvera très proche de la mouture, ce qui peut engendrer sa surchauffe. Les groupes de ce type sont généralement en acier inoxydable et liés à un thermoblock, ou occassionnellement à une (petite) chaudière : couplé à un porte-filtre généralement en aluminium, la stabilité thermique sera donc loin d’être optimale, et la quantité d’eau disponible (à bonne température) ne permettra pas d’enchaîner les extractions. Pour aller vraiment au bout de l’analyse, on notera que l’entretien de ces machines est trop simpliste pour être complet.

Encore une fois, ce n’est pas parce que ces machines d’entrée de gamme ne se révèlent pas être à la hauteur des standards des experts cafés qu’elles ne seront pas de bons partenaires pour certains consommateurs novices. Si toutefois vous aviez dans le viseur ce genre de machines, considérez la Delonghi ECP35-31 (à gauche sur la photo), la Beem Expresso Perfect Ultimate 20 bars (au centre) ou la Dualit Espress-Auto 3en1 (à droite).

Groupe classique Delonghi ECP35-31 – Beem Expresso Perfect Ultimate 20 bars – Dualit Espress-Auto 3en1

Points forts

  • La rapidité de chauffe des éléments.
  • Le prix.

Points faibles

  • La stabilité thermique. Les matériaux sont de bons conducteurs mais ne gardent pas la chaleur.
  • Les groupes « simples » sont souvent de manufacture basique, ce qui ne permettra pas forcément une infusion correcte de l’ensemble de la mouture.

Les groupes orientés sur le laiton

laiton

Accéder au laiton sur un groupe café, c’est presque une étape aussi importante que de retirer les roulettes sur une bicyclette. Utilisé sur les machines qui cherchent à travailler sur la stabilité et la répartition de la chaleur (moyennes voire hauts de gamme), le groupe laiton sera forcément associé à un porte-filtre de même matériau (afin d’en optimiser la conductivité de la chaleur). Généralement, ces machines versatiles permettent d’utiliser des filtres classiques. Les groupes laiton sont généralement de diamètres professionnels (58mm) ou intermédiaires (57mm), et permettent de garantir une répartition optimale de la chaleur : l’eau arrivant dans la douchette de diffusion ne subira donc pas de choc thermique. Les groupes laiton permettent la plupart du temps de backflusher la machine, ce qui est un point clé de l’entretien de la machine.

Le laiton n’est pas seulement accessible sur des machines extrêmement onéreuses : la Bezzera New Hobby PM (à gauche sur la photo), la Lelit PL41EM (au centre) ou encore l’Ascaso Basic Plus (à droite) en sont de très bons exemples.

Machine Groupe laiton Ascaso Basic Plus – Lelit PL41EM – Bezzera New Hobby PM

Points forts

  • Stabilité thermique, meilleure que celle d’un groupe classique.
  • Meilleure répartition de la chaleur.

Points faibles

  • Le temps de chauffe est bien plus long et bien que la stabilité soit meilleure que pour un groupe classique, elle n’est pas encore optimale.

Les groupes « déportés »

groupedeportezoom

Un groupe déporté, c’est simplement un groupe café où la zone destinée à diffuser l’eau est bien séparée du mécanisme interne de chauffe. Très courants sur les machines professionnelles, ces groupes sont la plupart du temps associés à une chaudière ou à un échangeur de chaleur, et la température est souvent réglable voire même gérée par une puce électronique. Ce couplage groupe déporté en laiton / gestion de température permet d’aller encore plus loin dans les réglages de sa machine et donc, de la qualité de ses extractions. N’oublions pas que le café est noble et fragile, et qu’il requiert d’être manipulé avec précision. Les groupes déportés sont également plus précis dans la diffusion de l’eau, grâce à des douchettes où l’eau est répartie de manière homogène (pas de vis apparente).

Finalement, les groupes déportés sont toujours associés à une troisième vanne qui évacue la surpression. Cette vanne d’évacuation permet également d’entretenir en profondeur le groupe (et donc la machine) via le backflush, et de facto, un filtre aveugle.

Des machines de très bonne facture et réputées disposent de ce système, comme la Nuova Simonelli Oscar II (à gauche sur la photo), la Nuova Simonelli Musica (au centre), ou encore la Bezzera BZ09PM (à droite).

Machines manuelles groupe déporté Nuova Simonelli Oscar II – Nuova Simonelli Musica – Bezzera BZ09PM

Points forts

  • La stabilité thermique est presque parfaite grâce à différents systèmes de chauffe du groupe sur la plupart des machines à groupe déporté.

Points faibles

  • Il faut bien en trouver, alors disons que le prix peut-être rédhibitoire, surtout qu’un groupe déporté est souvent associé à des équipements performants mais coûteux (échangeur de chaleur, double chaudières etc).

Le « fameux » groupe E61

groupeesoixanteun

Le groupe E61 est peut-être le groupe le plus connu lorsque nous parlons de machines expresso. Son look, sa technologie et sa capacité à traverser les décennies sans prendre une ride (enfin, presque…), lui permettent d’être encore sur le devant de la scène aujourd’hui. Créé en 1961, il a révolutionné la manière de faire les espressi, et surtout de permettre au grand public de découvrir l’expresso maison. Vous pouvez découvrir plus de détails sur ce groupe d’extraction en cliquant ici.

Ce groupe est connu pour son mécanisme activé par levier et sa conception (traversé par des tuyaux) pour garder la chaleur au plus près de la douchette, son corps en laiton ainsi que sa stabilité thermique, a passé les âges et reste encore réputé de nos jours. Les machines dotées du groupe E61 parmi les plus faciles d’accès, et surtout les plus performantes sont nombreuses. Mais si vous deviez peut-être n’en retenir que 3 … Je vous conseillerai alors la Vibiemme Domobar (à gauche sur la photo), la Rocket Espresso Giotto Plus V3 (au centre) ou la Lelit PL62T (à droite).

Machines manuelle groupe e61 Vibiemme Domobar – Rocket Espresso Giotto Plus V3 – Lelit PL62T

Points forts

  • La stabilité thermique de ce groupe et sa conception unique.

Points faibles

  • La chaleur peut parfois s’accumuler en sortie, d’où l’importance de flusher pour rééquilibrer la température de l’eau qui traversera la mouture.

Pour conclure :

Lorsque nous parlons de groupe d’extraction, nous abordons le point déterminant de ce que vous retrouverez dans votre tasse. Les groupes accouplés que vous trouvez sur les machines d’entrée de gamme ne permettront pas d’aller très loin dans la recherche aromatique et la complexité de l’expresso. Pour une différence de prix parfois minime, n’hésitez pas à passer le cap et vous orienter sur le laiton. Pour ceux qui, aujourd’hui, sont déjà adeptes des groupes d’extractions plus complets, le mécanisme interne et la conception de la douchette seront alors des détails qui n’en resteront pas, et qui prendront de l’importance. Après le laiton, le groupe déporté est alors le prochain cap à passer.

Pour le groupe E61, je tiens tout de même relativiser sa réputation :  à ce jour, le brevet principal est libre de droit et beaucoup de fabricants se sont lancés dans la copie du groupe légendaire. En conséquence, on se retrouve avec des qualités assez aléatoires, dont les extractions peuvent varier tout autant. Ce groupe est d’une technologie diablement efficace, mais gardons à l’esprit qu’il y a désormais différents types de Groupe E61. À bon entendeur !

À propos de l'auteur

Jeremy est là pour vous guider sur vos petits bébés : les machines manuelles ! Maitrisées et chouchoutées, elles sauront vous en remercier en vous donnant un sourire en tasse :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *