Comparatif moulin à café : Eureka / Fiorenzato / Mazzer

Comparatif moulin à café : Eureka / Fiorenzato / Mazzer

Comparatif de moulins professionnels : Eureka, Fiorenzato et Mazzer à l’essai !

Bien choisir son moulin à café est un critère plus qu’important pour réaliser de bonnes extractions.

À l’usage un moulin doit être capable de fournir une mouture de bonne qualité et homogène, d’avoir un système de réglage de la mouture précis et bien sûr d’être propre.

Nous avons testé pour vous trois moulins professionnels qui peuvent également être utilisés dans un cadre domestique : L’Eureka Zenith 65 E white, le Mazzer Super Jolly électronique et le Fiorenzato F64 Evo.

Présentation des moulins à café

Moulins à café Eureka Mazzer Fiorenzato

Lorsque l’on parle de moulins à café professionnels, on s’attend forcément à des moulins robustes, bien assemblés et efficaces et nos trois moulins en test ne dérogent pas à la règle !

Mazzer Super Jolly électronique

Le Mazzer Super Jolly électronique est, comme tout produit Mazzer, d’une robustesse impressionnante !
Ses meules d’un diamètre de 64 mm sont entraînées par un moteur de 350 W enfermé dans un bloc d’aluminium taillé dans la masse ! Sa trémie permet d’accueillir jusqu’à 1,2 kg de café en grain.

meules Mazzer Super Jolly

Le réglage de la mouture bénéficie de l’excellent système de réglage micrométrique, certainement l’un des plus efficace du marché.

Réglage micrométrique de la mouture

Son cône de distribution en métal anti-statique est fermé par un couvercle étanche abritant le système de distribution et de réglage des doses.

Cone Mazzer Super Jolly

La fourchette du Mazzer est bien conçue et permet de maintenir le porte-filtre en place lors du broyage des grains de café.

Mazzer Super Jolly électronique

Fiorenzato F64 Evo

Le Fiorenzato F64 Evo est tout aussi imposant que le Mazzer !

Fiorenzato F64 Evo

Sa façade avec écran tactile est accueillante et permet d’afficher moults informations : Date, jour, heure et bien d’autres informations (pas toujours utiles certes, mais elles sont tout de même affichables).

Concernant la partie technique, le moulin à café Fiorenzato F64 Evo est équipé d’un moteur de 350 W et de meules d’un diamètre de 64 mm avec un profil de coupe spécifique qui leur permet de broyer le café très rapidement ! Sa trémie permet d’accueillir 1,5 kg de café en grain.

Meules Fiorenzato F64Evo

Un ventilateur est présent à l’arrière afin de dissiper la chaleur du moteur et de refroidir la mouture.

ventilateur Fiorenzato F64Evo

Tout comme le Mazzer Super Jolly électronique, le Fiorenzato F64 Evo bénéficie du réglage micrométrique de la mouture.
Il est toutefois dommage que le réglage ait besoin d’être verrouillé avec un loquet, ce qui ne permet pas de profiter de toute la précision que permet ce type d’ajustement. Un repère sur le corps du moulin (comme sur le Mazzer et l’Eureka) aurait été un gros plus pour plus de précision dans le réglage.

Réglage de la mouture Fiorenzato

Le Fiorenzato F64 Evo nécessite que l’utilisateur garde en main le porte-filtre lors de la distribution, pas très pratique…

Moulin à café Fiorenzato

Eureka Zenith 65 E White

Le moulin à café Eureka Zenith 65 E White est un des seuls moulins professionnels à proposer une carrosserie en aluminium peint de couleur blanche, et il faut dire que c’est très réussi !

Eureka Zenith 65 E

Son interface épurée garanti une prise en main très rapide et intuitive.

Les meules de l’Eureka Zenith 65 E White white ont un diamètre de 65 mm.

Eureka Zenith 65 E white

Le réglage de la mouture est également micrométrique : il s’effectue à l’aide d’une molette. Une petite tranchée sur le corps du moulin permet de se repérer : pratique !

Eureka Zenith 65 E White

La fourchette du moulin est très courte mais un astucieux bec permet de maintenir le porte-filtre en place lors de la distribution.

Eureka Zenith 65 E White

Réglage du timer

 

Mazzer Super Jolly électronique

Pas le plus rapide à régler (du fait de la précision du réglage de la mouture) mais le plus efficace des trois : Le timer du Mazzer Super Jolly électronique peut en effet être réglé au centième de seconde près !

Fiorenzato F64 Evo

Plus rapide que le Mazzer, le Fiorenzato permet, par contre, seulement un réglage au dixième de seconde près.

Eureka Zenith 65 E White

Très simple à régler pour un moulin professionnel ! Le timer se règle au dixième de seconde près, tout comme le Fiorenzato.

Distribution de la mouture

 

Mazzer Super Jolly électronique

10,20 secondes pour une dose de 19 grammes. Le Mazzer Super Jolly électronique est le moins rapide des trois.

Fiorenzato F64 Evo

4,3 secondes pour 19 grammes de mouture, tout simplement impressionnant !

Eureka Zenith 65 E White

L’Eureka prend la deuxième place du classement, 8,4 secondes pour 19 grammes. Un bon résultat.

Conclusion

 

Mazzer Super Jolly électronique

Qualité de fabrication et finition : 5/5

Le Mazzer Super Jolly électronique est d’une robustesse impressionnante. Très fiable, ce moulin est conçu pour durer de nombreuses années !
Sa finition est irréprochable, tout est assemblé au millimètre près.

Utilisation et ergonomie : 3,5/5

Simple d’utilisation, il est facile à prendre en main.
Le réglage de la mouture s’effectue facilement et est très précis.
Il faut quelques fois ajuster la position du porte-filtre pendant le broyage pour bien centrer la distribution…
La vitesse de distribution est assez lente pour une utilisation intensive en milieu professionnel.

Qualité de la mouture : 4/5

Mouture de qualité professionnelle pour de l’espresso. Quelques grumeaux lorsque cette dernière est très fine.

Réglage du timer : 4/5

Pas le plus simple des trois à régler mais le plus précis. Il est dommage de ne pouvoir régler les doses 1 tasse et 2 tasses en une seule fois : il faut sortir du menu pour valider un réglage et y retourner à nouveau pour effectuer un nouveau réglage.
Le réglage au millième de seconde est très précis, les doses sont constantes pour des extractions identiques.

Fiorenzato F64 Evo

Qualité de fabrication et finition : 4,5/5

Moulin conçu pour un environnement professionnel : très bonnes finitions, moulin robuste.
Le cache du ventilateur arrière mériterait d’être en aluminium.

Utilisation et ergonomie : 4,5/5

Très simple d’utilisation, son écran tactile apporte un véritable confort d’utilisation.
Il possède un véritable avantage sur les autres moulins de notre comparatif : lorsqu’il est utilisé à la demande, un chronomètre se lance automatiquement, ce qui est très pratique pour ensuite régler son timer !
Point faible lors de l’utilisation, il faut tenir le porte-filtre lors du broyage. Pas ou peu dérangeant pour un particulier mais un peu plus embêtant pour les professionnels.
Sa vitesse de broyage et la qualité de sa distribution sont impressionnantes !

Qualité de la mouture : 5/5

Mouture professionnelle et sans grumeaux.

Réglage du timer : 4/5

Le réglage du timer n’est pas en accès direct et n’est pas forcément intuitif. Le manuel d’utilisation est fortement recommandé lors de la prise en main du moulin.
Le réglage au dixième de seconde est précis, mais sans plus. Il peut y avoir jusqu’à 1 grammes d’écart entre les doses (en moyenne 0,4/0,6 grammes)

Eureka Zenith 65 E White

Qualité de fabrication et finition : 4/5

Bonne construction dans l’ensemble, la couche de peinture semble fine à certains endroits.
Les touches de réglage en plastique sont un peu « légères » sur un moulin de cette gamme…

Utilisation et ergonomie : 5/5

Très simple d’utilisation, son écran LCD est simple et intuitif. La prise en main est instantanée.

Qualité de la mouture : 4,5/5

Mouture professionnelle totalement adaptée à l’espresso. La mouture est exempte de grumeaux.

Réglage du timer : 4,5/5

Réglage très simple et en accès direct, il suffit de sélectionner la dose et d’appuyer sur la touche + ou la touche – ! Rapide, simple et efficace.
Le réglage s’effectue au dixième de seconde près.

Points forts

Points faibles

À propos de l'auteur

Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *