Café Moka d’Ethiopie : le berceau du café

Café Moka d’Ethiopie : le berceau du café

Après le Brésil, nous poursuivons notre tour du monde des pays producteurs de café avec l’Ethiopie : pays connu pour ses « cafés Moka ». D’ailleurs, savez-vous pourquoi appelle-t-on ces cafés de cette façon ?
drapeau-ethiopieLes cafés éthiopiens étaient autrefois exportés depuis le Port de Mocha au Yémen (dans la péninsule arabique). D’où le nom café Moka :-).

Avant tout, sachez que l’Ethiopie , berceau du café, est réputée pour ses cafés Arabica et ses hauts plateaux (1500-2300 mètres) donnant au café des caractéristiques organoleptiques exceptionnelles (notamment en terme de complexité aromatique et de vivacité).
Que représente la production de café dans l’économie locale du pays ? Quelles sont les zones de production réputées d’Ethiopie ?
C’est pourquoi, je vous invite à me suivre pour un tour d’horizon de ce pays situé dans la corne de l’Afrique !

La légende du café moka d’Ethiopie

Tout d’abord, sachez que l’origine du café prend ses racines en Ethiopie.
decouverte-cafe-ethiopieEn effet, l’histoire prétend qu’un berger du nom de Kaldi découvre les vertus excitantes du café.  Une de ses chèvres s’étant mise à faire des bonds après avoir mangé des cerises d’un caféier (vers le VIIIe siècle).
Ainsi, la culture du café et son usage furent ensuite diffusés par les moines pour se maintenir éveillés pendant leurs longs offices.
Au XVe siècle, le port de Mocha au Yemen fut créé et le café Ethiopien commença à être exporté.
C’est pourquoi, pendant longtemps, l’Ethiopie garda le monopole du marché. 

Le café au coeur de l’économie du pays

Encore aujourd’hui, Le café occupe une place centrale dans l’économie éthiopienne avec 400 000 hectares de zones pour la culture du café.
Ainsi, l’Ethiopie est le 5ème producteur et le 10ème exportateur mondial : 60% de sa production est exportée, soit 172 000 tonnes/an.
D’ailleurs, de nombreuses familles vivent grâce au commerce du café. Les importateurs de café et torréfacteurs essaient de plus en plus de créer des partenariats équitables et durables avec les producteurs afin d’assurer à ces derniers des revenus justes et une vision de leur commerce sur le moyen/long terme.
Ainsi, ces derniers peuvent ainsi anticiper leur production d’une année sur l’autre.
culture-cafe-moka-ethiopie

 

des zones de production reconnues

Il existe 4 grandes zones de production en Ethiopie. 2 d’entre elles disposent d’une belle notoriété :

Région de Sidamo

Tout d’abord, située dans le Sud de l’Ethiopie, la région de Sidamo doit son nom à un groupe ethnique vivant dans le Sud-Ouest de l’Ethiopie nommé les « Sidamas ». 

D’ailleurs, plusieurs cafés lavés de très grande qualité viennent de cette région comme le Moka Sidamo (café très fruité, un régal ! ) ou encore le Moka Yrgacheffe (café à la fois fruité et floral).  
Ainsi, 14% de la production du pays est réalisé dans cette région de Sidamo.
cafe-moka-sidamo

Région de Kaffa

Aussi, Kaffa est une province du Sud-Ouest de l’Ethiopie dont la capitale est Jimma.

Tout d’abord, cette région se compose de deux grandes zones de production réputées pour leurs cafés :

– Tout d’abord, Limu pour la production de cafés lavés,
– Et aussi, Jimma pour la production de cafés natures.

Donc, si vous souhaitez goûter un café de cette région, je vous conseille le café Moka Jimma : c’est un café très aromatique aux notes d’agrumes et de fruits jaunes (pamplemousse, ananas).
cafe-moka-jimma
La région de Kaffa produit à elle seule 27% de la production totale  du pays.

des zones d’exception

Région de Wallaga

Ensuite, la région de Walläga, qui produit 40% de la production du pays, est composée de cafés Moka lavés et natures.

Ce terroir est probablement le plus haut du monde ! A plus de 2400 mètres d’altitude, les caféiers poussent à l’ombre des arbres forestiers et fruitiers. La rareté de l’oxygène offre une sucrosité naturelle importante aux cerises de café.

De nombreux cafés de ce terroir sont extrêmement réputés comme le Moka Gidaamii notamment.

cafe-moka-gidaamii

 

Région de Harrar 

Enfin, la région de Harrar se situe dans la partie orientale du pays, à une altitude de plus de 1885 mètres.
Les cafés de cette région sont séchés naturellement au soleil. 
Finalement, 19% de la production de café globale se cultive ici.
Si vous souhaitez faire voyager vos papilles dans cette région, je vous conseille d’ailleurs le café Moka Harrar .
C’est un café complexe et aromatique avec de délicieuses notes de sous bois et de fruits mûrs.
J’apprécie tout particulièrement ce café, avis aux amateurs  :-).
cafe-moka-harrar-ethiopie

Je vous donne rendez-vous prochainement pour la découverte d’un autre pays :-).
En attendant, bonne dégustation de cafés éthiopiens !
Sources Photos : Italvi / Belco

À propos de l'auteur

Anne-Sophie

Experte en machines espresso automatiques, Anne-So teste et re-teste les machines jusqu'à plus soif ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *