L’art de la dégustation du Thé

L’art de la dégustation du Thé

Le thé est un produit gourmet incontournable des cultures européennes et orientales. Il s’est même imposé sur nos tables comme une alternative au café en fin de repas.

Mais boire son thé s’entoure pour les puristes d’un certain rituel, bien loin de la simple consommation quotidienne.

Qu’entendons-nous finalement lorsque l’on parle d’art de la dégustation du thé ?

Déguster un thé, c’est éveiller ses sens olfactifs et gustatifs à une boisson délicate. Selon votre niveau de connaissances sur le sujet, la dégustation sera plus ou moins poussée. Néanmoins, sachez que boire son thé dans les règles de l’art requiert toujours deux grandes phases : une approche olfactive (au nez) et une approche gustative (à la bouche).

Par ailleurs, parler de l’art de la dégustation du thé sans évoquer le service et la préparation serait incomplet. Ainsi, la dégustation de votre thé dépendra donc de 3 facteurs : la façon dont vous allez le préparer, le servir ou le boire. 

Les prérequis de la dégustation du thé 

Comment préparer et servir son thé

Le choix du thé

Le thé en vrac

Le thé en vrac est l’idéal pour apprendre à déguster. Pour les amateurs de thé, il se révèle même comme l’unique manière de consommer du thé de façon authentique.  

Le thé en vrac offre en général des feuilles de meilleure qualité, car plus entières que celles des thés en sachets. De plus, loin de symboliser seulement la continuité de la tradition, il représente aussi un thé moins transformé. C’est un concentré d’arômes et de saveurs dans ces poignées de feuilles séchées. Et pour le plaisir de votre palais et de votre corps, toutes les vertus et les bienfaits sont aussi mieux conservés. C’est pourquoi, l’art de la dégustation du thé passe d’abord par le choix d’un thé de qualité. 

 

dégustation thé vrac

Le thé en sachet

Je vous épargne l’histoire de la création du thé en sachet pour cette fois bien qu’elle soit très amusante ! Mais retenez que le principal avantage du thé en sachet, c’est sa simplicité de préparation.  

En effet, son aspect portionné facilite la vie de ceux qui ont du mal à faire le ratio eau / quantité de thé. La juste dose étant d’ores et déjà calculée, il ne nous reste plus qu’à ajouter de l’eau. Aussi, ce sachet pourra vous suivre facilement partout, contrairement à une boîte pleine de thé en vrac !

 degustation the

 

Vous l’aurez compris, les sachets de thé sont avant tout pratiques. Cependant, à l’inverse des thés en vrac, vous n’aurez pas une visibilité claire sur la qualité du thé, ni sur la taille des feuilles, car évidemment les sachets sont fermés. Néanmoins, vous pouvez vous fier à certaines marques qui garantissent l’origine et la qualité de leurs produits.

 Méthodes de préparation

La méthode d’infusion

L’eau joue un rôle essentiel dans le résultat final en tasse de votre boisson. Préférez une eau équilibrée comme certaines eaux de source par exemple, afin de vous garantir une neutralité de goût.

Si vous préférez  l’eau du robinet, je vous conseille de la filtrer si celle-ci est gustativement « teintée », par des goûts de chlore par exemple.

L’Infusion

L’infusion est une étape importante si vous voulez maîtriser le goût de votre thé. Il est essentiel de respecter le temps d’infusion indiqué pour obtenir le juste équilibre gustatif.

Laisser trop longtemps infuser les feuilles de thé va apporter une amertume très prononcée, ainsi que de l’instragence et gâcher votre dégustation. A contrario, une trop courte infusion risque de retenir les arômes contenus dans le thé et vous offrir un résultat plat et pauvre en saveurs.

C’est pourquoi je vous conseille vivement de vous munir d’un timer et de respecter les temps d’infusion proposés.

Pour le temps d’infusion, le conditionnement importe peu. En effet, c’est avant tout le type de thé qui va dicter le temps nécessaire.

Par exemple, pour un ratio de 6 g de thé et de 30 cl d’eau :

  • Le thé vert : assez fort en théine (molécule identique à la caféine), il se consomme à une température de 75 °C. Laissez infuser 4 minutes.
  • Le thé noir, quant à lui, s’infuse entre 85 et 90 °C, entre 3 et 5 minutes.
  • Et enfin, le thé blanc se consomme à une température assez basse, 70 °C. Faîtes infuser les feuilles entre 4 et 10 minutes.

théière infuseur pour degustation du the

 

Les accessoires indispensables

Pour maîtriser parfaitement les paramètres de votre boisson, je vous conseille de vous équiper de quelques « essentiels ».

Privilégiez tout d’abord une bouilloire réglable afin de maîtriser parfaitement votre température. Ensuite, il est conseillé dans plusieurs cultures (au Japon, par exemple) d’avoir plusieurs théières en fonction du thé choisi : une pour le thé vert, une autre pour le thé noir …

Outre votre « équipement » de base, vous pourrez compléter par  : 

  • Une théière avec infuseur intégré,
  • Un thermomètre pour la gestion de la température de l’eau,
  • Des sabliers pour vérifier le temps d’infusion,
  • Une boite à thé, pour conserver le thé à l’abri de l’humidité ou de la lumière,
  • Un filtre à thé ou une boule d’infusion, indispensable pour le thé en vrac.

Dégustation du thé dans les règles de l’art

Comment boire son thé ?

Dans de nombreuses cultures, boire son thé est un véritable rituel, une attitude, voir même une posture. Voici donc quelques conseils pratiques pour déguster votre thé.

Les premières sensations

La dégustation du thé est une découverte gustative. Notre premier contact est d’ailleurs olfactif :lorsqu’on approche la tasse de notre bouche, on perçoit les arômes. On parle ici d’olfaction directe. 

L’étape suivante est gustative, car elle va faire intervenir nos papilles. En buvant la première gorgée de thé, votre dégustation se fera en deux temps.

Tout d’abord, vous allez ressentir, en inspirant, les saveurs : sucré, salé, amer, acide ou umami, puis les paramètres extérieurs : la température, l’astringence, le corps.  

En avalant enfin, l’expiration par le nez entraîne d’autres sensations. De nouvelles molécules aromatiques se font découvrir avec la persistance en bouche et vous apporter enfin les arômes.

Les accompagnements culturels

set de degustation du the

Selon les cultures, les pays ou les personnes, on boit son thé nature ou non. 

À Londres par exemple, on vous proposera forcément un nuage de lait. D’ailleurs, l’art de la dégustation du thé à l’anglaise comprendra une tasse en porcelaine et quelques pâtisseries comme des scones ou des biscuits. 

Au Maroc, c’est une tout autre histoire. Servi dans un verre, le thé vert se boit très sucré et s’accompagne de pâtisseries locales comme les cornes de gazelle ou les chebakias. Et conformément à la tradition, « Le thé à la menthe doit être amer comme la vie, mousseux comme l’amour et sucré comme la mort. » 

Et enfin, qui dit thé en Russie, dit également Samovar. C’est la théière traditionnelle dans laquelle est préparée et servi le thé noir. Ce thé intense est adouci avec du sucre, du miel ou une confiture de fruits.  

 

Bien choisir son récipient  

Pour boire un thé, le meilleur contenant restera toujours celui que vous préférez. Je vous conseille toutefois d’éviter ceux qui pourraient donner un autre goût à votre boisson (gobelet en carton, en plastique …).

Pour les travailleurs acharnés et ceux qui vivent à 100 à l’heure, pensez aux mugs infuseurs. Remplissez le thé, l’eau et filez au boulot !

Et pour les autres, ceux qui prennent leur temps, choisissez de jolies théières, où votre thé pourra pleinement se déployer, côtoyer l’eau et révéler ses arômes. 

Évidemment, je vous invite à prendre le temps : du temps pour vous, pour découvrir et pour s’imprégner des saveurs. L’art de la dégustation du thé s’inscrit pleinement dans la recherche du plaisir gustatif, dans l’esprit SlowLife, dans le plaisir du moment présent. Je vous souhaite d’avance une délicieuse dégustation !

 

À propos de l'auteur

Anne-Sophie

Curieuse et aventurière du goût, Anne-So vous emmène dans ses aventures caféinées !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *