Suivez Charlotte Malaval en finale des Championnats du monde Barista 2016

Aujourd’hui, samedi 25 juin 2016, se tient la finale du World Barista Championship, où la représentante française n’est autre que notre ambassadrice et Championne de France (#Maxiteam): Charlotte Malaval.

 
Nous vous proposons de suivre la grande finale de ce championnat du monde dès maintenant, il n’y aura qu’un(e) vainqueur !
Cliquez sur ce lien afin d’ouvrir le live: World Coffee Events Live
charlotte-shooting

Mais parlons un peu de Charlotte

 
(Extrait de Coffee Spirit n°1, le magazine de MaxiCoffee)
Entre 2 entrainements, l’ambassadrice de MaxiCoffee, Barista (Championne de France 2015 et 2016 et 6ème aux Championnats du monde de Seattle en 2015), nous a accordé un petit entretien, où elle se livre avec le style de ses 24 ans à quelques confidences sur son coup de foudre… pour le café. Entretien très caféiné !

 
 
Coffee Spirit : Tu es double Championne de France de Barista… Bravo ! Dis-nous, comment est-ce que l’on décroche des titres dans le café…
 
Charlotte Malaval : Comme beaucoup de baristas. Au départ, rien ne nous prédestine à entrer dans le monde du café. On vit son parcours : les études, ses passions (sports, musique…) et quand on le peut, on voyage…
Et puis soudain, tout bascule, alors qu’on avait prévu d’autres plans… une affaire d’intuition.
 
CS : C’est-à-dire ?
C.M : Je venais de finir ma licence d’Anthropologie à l’université. Et, j’ai découvert le café de spécialité un peu par « hasard » même si je crois, qu’au fond… les choses n’arrivent jamais par hasard ! 
 
CS : Que te revient-il en mémoire de ton premier café de spécialité ?
C.M : Quand j’ai goûté mon premier espresso, j’ai été sous le choc ! Honnêtement, je n’ai pas vraiment été emballée par cette acidité et tant d’intensité. Comme beaucoup, j’étais habituée à boire des « blends* » surtorréfiés, très amers, auxquels j’ajoutais pas mal de sucre… La claque !

 
CS : Au moment, où l’on se rencontre, tu prépares les championnats du monde. Tout cela est digne d’une compétition sportive. Décris-nous comment tu l’appréhendes. Quel est ton objectif?
CM :  Comme un sport ! Cela demande discipline, hygiène de vie, répétition, visualisation, concentration et passion. Je souhaite terminer la compétition en ayant la sensation d’avoir tout donné, sans aucun regret. En surtout en transmettant ce que j’ai au fond de moi. Etre fière de ma performance et des cafés que j’aurais présenté.
Je ne cache pas vouloir faire mieux que l’an passé à Seattle, où j’avais terminé 6ème… et ainsi honorer tous ceux qui me soutiennent, me forment, m’entraînent, m’inspirent. L’année dernière, j’ai terminé 6ème… j’espère vraiment mieux.

 
CS : En ce qui concerne ta vision du café et de l’approche qu’en a le public. Quel est ton point de vue ?
CM : Hier, le café se résumait à un café quelconque, un goût générique, une habitude… Désormais, on vit une prise de conscience. Le café, c’est une science, une multiplicité de paramètres, de variables, de saveurs, et surtout… de plaisirs. Le public doit changer ses habitudes pour apprendre à déguster, à découvrir, quitte à payer un peu plus pour s’offrir cette qualité.

 
close
 
 
 

Si vous n’avez pas la possibilité de suivre le live, vous pouvez suivre les informations sur Twitter  ou Facebook :-)

 

Et si vous voulez en savoir plus sur Charlotte, la rencontrer, ou pouvoir l’interviewer, ou simplement pour une demande de presse…

N’hésitez pas à contacter Marie, notre responsable RP: marie@maxicoffee.com

(crédit photo : Thierry Vallier – SCAE France)

À propos de l'auteur

Jeremy

Café plaisir = café sourire !

Jeremy est là pour vous guider sur vos petits bébés: les machines manuelles! Maitrisées et chouchoutées, elles sauront vous en remercier en vous donnant un sourire en tasse :-)

Commentaires

Commentaires