La hausse du cours de l’Arabica au Brésil

arabica-bresil
Le Brésil, premier pays producteur d’Arabica au monde, produisant presque un tiers des exportations mondiales de café, a connu une période plutôt difficile. En effet, le climat Brésilien a été bouleversé au début de l’année 2014…
Le Brésil a connu un des mois les plus chauds en janvier, une des plus grosses sécheresses du pays au cours de ces vingts dernières années.Le niveau de précipitation a été très faible, empêchant le bon développement des caféiers.
« Les fermiers espéraient qu’il y aurait plus de pluies (…) pour apaiser la sécheresse mais il n’y en a pas eu suffisamment… » (Source : Le Figaro).
C’est pourquoi, le cour du café Arabica a augmenté de 23% depuis le début de l’année 2014 dépassant la barre des 2 dollars à New York.
Selon Dana LaMendola, analyste du cabinet Euromonitor, « Il est trop tôt pour dire dans quelle mesure les consommateurs seront affectés, cela prend du temps pour que ce qui se passe sur les marchés des matières premières se répercute sur les ventes de détail ». (Source : Sud-Ouest).
Il faut donc attendre encore un peu pour connaître les retombées réelles de la flambée du cours de l’Arabica de ce début d’année. En attendant d’en savoir plus, voici la note de marché du Comité de France du Café sur les prévisions de production :).

La note de marché du Comité de France du Café

note-de-marche-comite-france-cafe
Suite à la demande toujours plus importante de café dans le monde, l’Arabica est toujours autant prisé.

 Emilie Romero 

À propos de l'auteur

Camille

Ya com' des choses à dire sur MaxiCoffee !

Commentaires

Commentaires