Comment choisir le tamper pour sa machine expresso ?

Comme beaucoup d’entre vous le savent, beaucoup de paramètres sont à maîtriser pour tirer un expresso digne de ce nom.
La bonne torréfaction, la fraicheur, la finesse et l’homogénéité de la mouture et la quantité, la répartition dans le filtre ainsi que le tassage (sans parler de la machine et de ses réglages).
Nous avons abordé à plusieurs reprises les techniques de tassage, et désormais, vous maitrisez tous ce point. Alors, allons un peu plus loin ensemble, je vais vous aider à choisir votre outil, celui qui servira de prolongement à votre bras : votre tamper. :)
Mais comment pouvez-vous être sûrs de choisir celui qui correspond aussi bien à vous, qu’à votre machine expresso ? Regardons cela ensemble afin de déterminer celui qu’il vous faut.
 

1 – Le diamètre

 
Oui bien sûr, cela parait évident, mais c’est pourtant la notion principale dans le choix de son tamper.
Commencez tout d’abord par bien vérifier que votre machine n’utilise pas de filtres pressurisés, si tel est le cas, ne tassez pas votre mouture.
Dans le cas contraire, il est primordial de connaitre le diamètre exact de son filtre et de choisir le tamper en conséquence (plus il sera proche du bord du filtre, plus le tassage sera de qualité).
Il en existe de presque tout les tailles, de 41mm à 58mm, et l’importance d’avoir un tamper adapté n’est pas des moindres.
 
diam
 
Petit rappel: un tamper trop petit ne tassera pas uniformément la mouture dans le filtre, et nuira donc à la qualité d’extraction car l’eau ne traversera pas la galette de manière optimale.  A contrario, un tamper trop grand ne rentrera tout simplement pas dans le filtre, cependant, plus un tamper frôlera les bords du filtre, moins il y aura de perte de mouture.
 

2 – L’épaisseur de la base et le poids

 
Là, nous abordons un sujet qui touche plus à l’appréciation et au ressenti de chacun, plutôt qu’à une science exacte.
La base peut être de différentes hauteurs, allant du plus petit millimètre à parfois 1,5cm de hauteur entre la surface en contact avec la mouture et le haut de la base pénétrant dans le filtre. Certains vous diront que la hauteur peut servir de guide pour tasser droit, mais il est très rare de voir un tamper frotter les bords du filtre, et donc, être guidé…
Cependant, ce rebord sert parfois de repère pour le bout des doigts du barista qui se servent du contact entre cela et le haut du filtre, afin d’assurer un tassage à niveau, tout est une question de technique.
Le poids n’a aucune incidence sur la qualité du tassage et une fois encore, ce n’est qu’une question de ressenti, de prise en main, l’important est d’assurer une pression régulière… Un tamper plus lourd ne demandera que moins d’efforts, mais la différence ne sera qu’en grammes, alors que la pression nécessaire est de plusieurs kilogrammes.
 

comparaisoncontact

 
 

3 – La forme de la base

 
La surface en contact avec la mouture peut être plate, convexe, ou mixte (convexe avec une surface plane au centre).
Il est parfois conseillé d’adapter la forme de sa base à celle de la douchette de diffusion de l’eau, mais cela reste théorique. Certains barista (une majorité), ne jurent que par le plat, ce qui est mon cas également
 
platconvexe
 
Rien ne prouve exactement la différence de résultat en passant d’une forme à une autre, cependant, si la galette est plane, l’eau s’y propagera de manière plus homogène, de mes propres dires.
 

4- Le matériaux de la base

 
Entre aluminium ou acier inoxydable, votre coeur balance ?
Il se dit que l’aluminium « accrocherait » plus la mouture, tandis que l’inox « glisserait » plus aisément sur celle-ci…
Mais il se dit aussi que la différence de matériaux ne permet qu’une différence de poids et de prix.
A titre personnel, je trouve que la maniabilité et la précision d’une base en acier inoxydable est bien plus agréable.
 

5- Le manche

 
Je pense que nous devons parler du manche comme l’un des points les plus importants dans le choix et l’utilisation d’un tamper.
Il existe une multitude de matériaux utilisés. Entre la résine, l’inox, l’aluminium, le bois, et parfois même le marbre… Si si, je vous le dit !
Sans parler des formes, de la plus classique aux plus originales (crochet, diamant taillé,  voire même tête de mort avec un casque de foot US… N’est-ce-pas Marco ?)
Le matériaux est propre au ressenti de chacun, nous avons tous une préférence de sensation au toucher, cependant, là où le manche est important c’est au niveau de sa taille et de sa forme.
 
formanche
Pour les doigts longs et effilés, nous préférerons conseiller un manche long et fin. Pour les mains plus petites, avoir un manche court mais large est plus adapté. L’ergonomie du manche est primordiale pour une prise en main optimale et donc un tassage précis.
Il est important de connaitre et maitriser sa gestuelle, afin de trouver le manche qui correspondra le plus à nos propres normes d’utilisation, tout en adaptant son outil à sa morphologie.
 

6- Dynamométrique ou non ?

 
Il existe également des tampers vous permettant d’assurer une pression régulière à chaque tassage, il s’agit des tampers dynamométriques. Nous vous invitons à cliquer sur ce lien pour en savoir plus, et vous faire votre propre avis sur l’utilisation de ce type d’outil.
 
Bon, résumons ensemble. Pour choisir un tamper, tout est une question de ressenti et de précision, pour moi, le tamper parfait est un tamper avec une base plate, fine, en inox, un manche court mais épais, en inox également…
 
Je ressens la différence entre les matériaux et le contact avec ma galette s’en ressent. Et vous ? :)

À propos de l'auteur

Jeremy

Café plaisir = café sourire !

Jeremy est là pour vous guider sur vos petits bébés: les machines manuelles! Maitrisées et chouchoutées, elles sauront vous en remercier en vous donnant un sourire en tasse :-)

Commentaires

Commentaires