Portrait de la Barista Charlotte Malaval

On peut dire que l’année 2015 est un bon cru pour Charlotte Malaval qui, du haut de ses 24 ans, s’est classée 6ème meilleure Barista au monde aux derniers Championnats du Monde Barista après avoir remporté les Championnats de France Barista 2015.

La MaxiTeam a eu la chance d’avoir la visite de Charlotte il y a quelques jours. La pétillante frenchy s’est prêtée au jeu des questions réponses, merci à elle !

portrait-barista-francaise-charlotte-malaval
 
Le monde du café compte une nouvelle championne et pas des moindres…Charlotte Malaval est la nouvelle étoile montante de l’univers Barista ! La jeune et talentueuse Marseillaise, qui étudiait auparavant l’anthropologie, revient sur ses débuts et son parcours dans l’univers de plus en plus prisé des Baristi. 
 

Comment as-tu mis le nez dans le café ?

C’est en dégustant ma première tasse de café de spécialité que j’ai eu envie de m’y intéresser et d’en apprendre plus. J’ai donc fait ma première formation Barista, par curiosité, et cela a été le coup de foudre. Je n’avais pas prévu cela car je comptais faire un Master 1 d’anthropologie à l’Université. Et le café m’est tombé dessus, un peu par hasard en fait…C’est après que j’ai voulu devenir AST (Authorised SCAE Trainer) afin de pouvoir former des gens à mon tour. Je participe aussi à de nombreux salons et évènements café. Pour l’aparté, j’ai pu trouver de nombreuses similitudes entre l’anthropologie (étude des différentes cultures du monde) et le café qui se veut un produit culturel (chaque café est différent en fonction du pays producteur, de son terroir, son process de traitement, etc.). Dans ces deux univers, on apprend sans cesse, la remise en question est perpétuelle, rien n’est fermé.

Certaines personnes nous inspirent, nous motivent : as-tu dans le monde du café des mentors ?

Mes coachs Francesco Sanapo (torréfacteur à Florence), Michael McCauley (caféologue et nez de « Cafés Richard ») et Lauro Fioretti (Ingénieur chez Nuova Simonelli)…trois très belles rencontres ! J’ai rencontré Lauro via la formation Barista AST et Francesco sur un salon pour Nuova Simonelli en Belgique. Francesco a proposé de me former et de me trouver un café en vue de participer aux Championnats de France Barista. Il a été mon leitmotiv car au début je n’étais pas très partante, faute d’expérience. Après réflexion, j’ai sauté sur l’occasion. Ma formation s’est déroulée entre Florence où je retrouvais Francesco (qui a torréfié mon café pour les Championnats du Monde : El Naranjo du Salvador)  et Marseille où une Black Eagle m’attendait dans l’imprimerie de mes parents, reconvertie en salle de training pour l’occasion !

Des conseils à donner aux Baristi en herbe ou confirmés ?

Foncez et participez à un championnat ! Vivre un évènement de ce type permet de s’entraîner plus que d’ordinaire, de se dépasser, de découvrir des tas de choses, de se remettre en question …bref, ce n’est que du positif !

Retrouvez très prochainement une interview de Charlotte sur son retour d’expérience des Championnats, son coup de coeur pour le Salvador (pays producteur de son café utilisé aux Championnats du Monde) et ses projets pour la suite…!
A lire bientôt sur le blog :-)

À propos de l'auteur

Camille

Ya com' des choses à dire sur MaxiCoffee !

Commentaires

Commentaires