Palette arômes café

Quelles sont les 4 saveurs primaires du café ?

Saviez-vous qu’il existe pas moins de 800 composés aromatiques dans le café ? De quoi avoir le palais qui frétille ! Déguster un café de qualité vous offrira de nombreuses subtilités aromatiques, tout comme pour un vin. 

aromes_cafeLors de la dégustation, vous allez récolter un tas d’informations sensitives que vous allez devoir comprendre et déchiffrer. Exercice difficile au début mais, avec un peu d’entraînement, vous parviendrez à analyser de manière précise toutes ces perceptions. L’objectif étant d’affiner vos goûts et de choisir en toute connaissance de cause des cafés qui vous conviennent. En effet, recenser toutes les subtilités aromatiques que vous pouvez trouver dans votre tasse en un article serait quelque peu indigeste…Voilà pourquoi nous allons vous initier étape par étape avec quelques conseils au fil des semaines :-).

Comment choisir les cafés qui conviennent à votre palais ? Nous allons évoquer aujourd’hui les 4 saveurs primaires présentes dans un café : l’acidité, l’amertume, le sucré et le salé. Comment les reconnaît-on ? On vous aiguille par ici :-)

Les 4 saveurs primaires du café : L’acidité

L’acidité se perçoit sur les côtés de la langue et se rapproche, à titre d’exemple, de celle du jus de citron. C’est une saveur plutôt présente dans les cafés Arabicas d’altitude. Un café doté d’une acidité contrôlée est prisé des spécialistes du café. Si vous aimez cette saveur en bouche, dirigez-vous vers une torréfaction claire.

Les 4 saveurs primaires du café : L’amertume

L’amertume se perçoit quant à elle sur la langue, au fond de la gorge. Pour illustrer un peu davantage la sensation, on peut dire qu’elle évoque la peau blanche du pamplemousse. C’est une saveur qui est souvent perçue comme déplaisante : toutefois, quand celle-ci est contrôlée, elle peut donner une typicité au café…on peut avoir de belles surprises ! Développée en fonction du degré de torréfaction (plus la torréfaction est poussée,  plus un café sera amer), l’amertume provient de l’acide chlorogénique et de la caféine. Un Robusta peut contenir jusqu’à deux fois plus de caféine qu’un Arabica. Ajoutez à cela une torréfaction foncée et vous obtiendrez un café doté d’une amertume prononcée ! Si vous aimez ces cafés, dirigez-vous alors vers une torréfaction poussée typique des torréfactions à l’italienne.

Les 4 saveurs primaires du café : Le sucré

Le sucré est une sensation très agréable qui apporte de la douceur au café. Ni plus ni moins !

Les 4 saveurs primaires du café : Le salé

Un café salé, ça peut paraître étrange mais il arrive que parfois, on ait cette sensation lorsque que l’on déguste un café, surtout un espresso. Elle apparaît au début de l’extraction. Pour vraiment ressentir cette saveur dans votre café, faîtes le test suivant : faîtes couler un espresso en 30 secondes, et goûtez-le à intervalle régulier de 5 secondes. Vous sentirez cette saveur salée, d’abord très marquée en première gorgée, puis s’atténuant au fur et à mesure.
Je pense que vous avez déjà pas mal d’informations en tête pour aujourd’hui…il ne vous reste plus qu’à affiner votre palais avec un soupçon d’entraînement. Rendez-vous la semaine prochaine pour aborder la thématique « cafés à dominante fruitée » ! On vous prépare de belles surprises gustatives

 

Crédit Photo : Pinterest

À propos de l'auteur

Camille

Ya com' des choses à dire sur MaxiCoffee !

Commentaires

Commentaires