Le groupe déporté Bezzera, comment optimise-t-il la stabilité thermique ?

Historiquement, Bezzera est une référence dans le monde de l’expresso grâce à de nombreuses innovations pour faire progresser les machines professionnelles comme domestiques.

Et il y a une innovation qui se remarque au premier coup d’oeil sur leurs machines, c’est la forme du groupe café.

En quoi ce groupe est-il différent des groupes déportés traditionnels ? Est-il similaire à un groupe E61 et seul le design est différent ?

Nous allons voir cela ensemble, et vous remarquerez qu’il est vraiment performant grâce à de nombreux points.

 

Petit rappel sur le groupe dans sa globalité

 

Ce groupe dénommé « BZ » par la firme italienne découle d’une longue recherche conjointement menée par les ingénieurs et les usines de productions des composants des machines Bezzera.

Ils ont alors trouvé la solution pour améliorer la stabilité thermique des machines expresso, en évitant que l’eau provenant de la chaudière passe par un groupe avec une température aléatoire. Cette solution consiste à intégrer dans ce groupe un thermostat et un (ou des…) éléments de chauffe.

Les machines Semi-pro (ou barista) de la marque au dragon sont toutes conçues avec une chaudière et un groupe en laiton, ces deux éléments requièrent une forte énergie et surtout du temps, pour être à la température optimale d’utilisation. Ceci est dû à la conception du groupe cumulant une grande quantité de laiton, comparé à la taille de la chaudière.

Le laiton est connue pour conduire et conserver la chaleur, son traitement et son épaisseur sont des gages de qualité et pour gagner du temps comme de la précision Bezzera a procédé à quelques aménagements de la technicité de ce groupe.

Un groupe déporté avec de nombreuses spécificités techniques

En résumant les éléments importants et pourtant complexes, Bezzera a décidé d’optimiser autant les performances que le temps de chauffe en intégrant 2 petits éléments de chauffe dans le groupe BZ ainsi qu’un thermostat dédié.

Ces éléments permettent au laiton de chauffer plus rapidement, et le thermostat contrôle quant à lui la température du groupe et par conséquent la stabilité thermique de la machine.

Pour rendre un peu plus concret les avantages de ce groupe BZ, il faut savoir qu’en moyenne un groupe E61 mets entre 30 et 40 minutes pour faire chauffer tous les éléments et donc, pour être en conditions optimales pour extraire le premier expresso. Le groupe BZ réduit ce temps à 10 minutes…

 

À propos de l'auteur

Jeremy

Café plaisir = café sourire !

Jeremy est là pour vous guider sur vos petits bébés : les machines manuelles ! Maitrisées et chouchoutées, elles sauront vous en remercier en vous donnant un sourire en tasse :-)

Commentaires

Commentaires